Accueil MEDIAS Noah : Le court métrage choc qui dépeint le quotidien d’un ado...

Noah : Le court métrage choc qui dépeint le quotidien d’un ado sur internet

10

Facebook, youporn, chatroulette, Skype. Voici les quatre sites web sur lesquels les ados passeraient le plus clair de leur temps selon un court métrage présenté au festival de Toronto et présentant la vie d’un ado sur internet.

Le festival offre cette année l’opportunité aux réalisateurs de courts-métrages de poster leur film sur la chaîne YouTube du festival, 24 heures après leur diffusion en avant-première. L’objectif est de permettre aux talents émergents de se faire connaître et de toucher un plus large public. Parmi les 39 courts-métrages sélectionnés, une bonne vingtaine a été mis en ligne et l’un d’eux rencontre un succès grandissant.

Réalisé par Walter Woodman et Patrick Cederberg, le court métrage s’intitule Noah, il raconte la vie quotidienne d’un adolescent sur internet. Visionné plus d’un million de fois, on y découvre les sites web sur lesquels un ado passe son temps mais aussi ce que les réseaux sociaux ont changé dans les relations humaines. Il nous montre à quel point internet peut nous rendre proches et distants à la fois, au point de faire voler en éclat des relations sur la simple base de soupçons.

Certains s’y reconnaîtront, d’autres non. Mais il est certain que ce court métrage révèle une part de vérité. Bon visionnage.

Partagez moi avec vos amis !



Toute la rédaction se mobilise pour vous dévoiler le meilleur des actualités scientifiques, technologiques et insolites.
  • Fistonladin

    Je lis les 4 sites sois disant les plus visités.
    Je passe presque pas de temps sur fessebook et je vais pas sur les trois autres , ça part mal pour m’identifier au film..

    • misterfist

      Attention vive l’anticonformisme monsieur est fier de ne pas être dans les statistiques oulalala

      • Fistonladin

        Et bah si on peux même plus dire quoi que ce sois , belle mentalité , j’y peux rien si moi je cotoie pas ces sites de merde…

        • Truite

          Si t’es comme tout le monde : « Espèce de sale mouton de merde ! »
          Si t’es pas comme tout le monde : « Espèce de sale anticonformiste de merde ! »

          Cherche pas à contenter tout le monde, contente-toi de ne pas écouter les cons x)

  • Acerolaorion

    Skype n’est même pas un site… GTFO faggots.

    Youporn? Amateurs lol

    Chatroulette, quand on y va dessus c’pour le fun du random.

  • john

    C’est un pure cliché rien de plus

  • Thomas Frydle

    C’est triste et ça m’a fait penser a moi a un moment …

  • RandomGuyOnTheInternet

    Wow.

    Je ne réponds jamais à ce genre de commentaires, mais vous avez réussi à me faire changer d’avis, toutes mes félicitations. En voyant ce court métrage, tout ce que vous pouvez trouver à dire c’est « omg, Skype isn’t even a website, gtfo fagfagfag » ou « C’est du pur cliché »? Dans ce cas, vous n’avez simplement rien compris à l’essence même de cette oeuvre. Evidemment que c’est un cliché, parce que c’est comme cela qu’on réussit à relier une image/un sentiment/whatever à quelqu’un. Trouvez-moi un seul film qui ne soit pas composé de clichés, oui, il en existe. Mais ils sont minoritaires.

    Parlons de l’oeuvre en elle-même désormais : Elle est bien faite, un peu longue sur quelques passages, mais je pense qu’elle peut retracer la vie de pas mal d’ados de nos jours (Même si il faut bien l’admettre, l’angle de chatroulette est un mauvais angle), et qu’il faut se poser des question sur internet en lui-même et les réseaux de discussions.
    Voilà.o/

  • Matta

    Chacun des mécanismes mentaux illustrés dans la vidéo m’ont paru symptomatiques de la vie virtuelle de la plupart des gens aujourd’hui. J’ai trouvé ça très efficace, peut-être ne suis-je qu’un ado attardé?

  • Anto

    pouvez vous actualisez lien svp