Cette paille pourrait sauver des millions de vies

L’accès à l’eau potable pour tous et partout dans le monde sera bientôt possible. L’entreprise internationale Vestergaard qui agit dans le sens de l’amélioration de la santé dans les pays...
12571_545112822165899_106217155_n

L’accès à l’eau potable pour tous et partout dans le monde sera bientôt possible. L’entreprise internationale Vestergaard qui agit dans le sens de l’amélioration de la santé dans les pays en voie de développement a lancé une Paille de vie baptisée « Lifestraw ». Celle ci permet d’absorber de l’eau non potable sans risque majeur pour la santé et pourrait sauver des millions de vies.

Environ 780 millions de personnes dans le monde n’ont pas accès à l’eau potable. Toutes les 21 secondes un enfant meurt de diarrhées dues à l’empoisonnement. Imaginez donc le nombre de vies humaines épargnées grâce à un outil qui assainit l’eau non potable! Le Lifestraw est un puissant filtre de la taille d’un cigare (25 centimètres de longueur et 2.9 centimètres de diamètre), fait de plastique (il est très léger: 56 grammes) et peut donc être facilement transporté et distribué. 

La paille de vie va simplement filtrer les micro-organismes par un procédé de fibres creuses qui ne laisse passer que de l’eau purifiée.  Elle va donc supprimer le potentiel pathogène (la typhoïde, le choléra, la dysenterie) mais aussi les parasites. Le Lifestraw est capable de filtrer 700 litres d’eau, soit l’équivalent de la consommation en eau d’une personne sur une année.

La paille peut très bien être utilisée également dans le cadre de vos déplacements à l’étranger ou lors d’un trekking dans les Pyrénées par exemple. En France le Lifestraw est au prix de vente de 24€ environ. Des associations comme « Save the Childrens » collectent des dons dans le but de distribuer la paille là où elle est la plus utile, notamment dans des pays comme le Bangladesh où 30 millions de personnes boivent de l’eau polluée chaque jour.

Le Lifestraw a déjà prouvé son efficacité et son utilité dans les grandes catastrophes naturelles, y compris le tremblement de terre en Haïti et les inondations au Pakistan.

Sources : Peauethique / Rue du commerce



Dernier sondage :


Vous aimerez aussi