godshand1

Vous pourrez bientôt recharger des objets avec votre chaleur humaine


 

L’équipe de chercheurs du KAIST (Korean Advanced Institute of Science and Technology) a mis au point un tout nouveau générateur d’électricité alimenté par la chaleur humaine. Petit et flexible, ce composant pourrait être utilisé dans la fabrication d’objets connectés qui n’auraient ainsi, plus besoin d’être rechargés par le biais d’une prise électrique.

Rappelez-vous, en octobre dernier, nous vous parlions d’Hollow Flashlight, une lampe torche qui était alimentée par la chaleur de la main. Elle avait été inventée par une Canadienne de 15 ans, lauréate du concours Google Science Fair. Le principe pour ce nouveau générateur coréen est exactement le même, il repose sur l’effet Peltier plus communément appelé effet thermoélectrique : de l’énergie se créée lorsque de l’air chaud se déplace entre deux matériaux conducteurs (l’un chaud, l’autre froid).

L’énergie verte est un secteur connaissant l’une des plus grandes croissances à l’heure actuelle, la priorité étant de trouver une alternative efficace aux énergies fossiles. La révolution créée par le groupe de chercheur coréen n’est pas tant l’utilisation de l’effet Peltier, mais le fait que le générateur soit ultra fin et flexible, ce qui le rend envisageable pour les montres connectées de Samsung ou les bracelets de santé de Jawbone. Le professeur Byung Jin Cho, porte-parole de l’équipe à l’origine de cette invention a expliqué qu’il s’agissait « d’une approche révolutionnaire dans la façon d’aborder un générateur. Dans cette optique, nous avons été capables de réduire le poids de notre générateur de façon significative, ce qui s’avère un élément essentiel pour l’intégration aux appareils connectés ».

générateur

Cette découverte est une aubaine pour le développement durable, bien qu’il faudra attendre un peu avant de voir cette technologie utilisée dans nos objets connectés, mais le petit bijou en fibre de verre pourrait dans un futur proche être en mesure de répondre aux besoins croissants des appareils connectés. La chaleur humaine est l’une des alternatives énergétiques à exploiter dans le futur, Jin Cho a tenu à partager la statistique suivante : Un générateur de 10 x 10 centimètres peut produire environ 40 milliwatts sur une peau de 31 °C. Pour ceux qui souhaiteraient plus d’informations, ses recherches sont disponibles jusqu’au 15 mai 2014 à l’adresse suivante :

http://pubs.rsc.org/en/content/articlelanding/2014/ee/c4ee00242c#!divAbstract

Source : Stuffi



Tags sélection
Thomas Allaume

Thomas Allaume

Thomas, 18 ans, étudiant en classe préparatoire aux grandes écoles (PSI), au lycée François Arago à Perpignan. Curieux de tout, mais surtout des sciences et des technologies, je tenterai de vous faire partager ma soif de connaissances. A l’heure d’internet, le savoir est à portée de main.