in

Télé-réalité: un homme bientôt avalé vivant par anaconda ?

capture vidéo

Si l’on pensait avoir tout vu en matière de télé-réalité, c’était sans compter sur l’imagination sans limites de  la chaîne américaine Discovery. Cette dernière a en effet annoncé l’arrivée prochaine d’une émission dans laquelle un aventurier se fera avaler vivant par un anaconda…

Après avoir diffusé en début de mois l’extraordinaire exploit du funambule Nik Wallenda, qui a relié deux gratte-ciels sans la moindre sécurité, la chaîne américaine Discovery souhaite aller encore plus loin en proposant à ses téléspectateurs, le 7 décembre prochain, une émission d’un genre inédit baptisée Eaten Alive. Le principe ? Filmer un expert de l’Amazonie se faire avaler vivant par un anaconda…

L’expert en question, Paul Rosolie, se targue dans le trailer de l’émission d’être très prochainement « la première personne au monde à être avalée vivante par un anaconda ». Pour arriver à ce but, l’explorateur s’équipera d’une combinaison spéciale qui aura comme tâche de le prémunir contre la mâchoire et les sucs gastriques du serpent. Une fois à l’intérieur de l’animal, l’aventurier sera relié à l’extérieur par l’intermédiaire d’un tube qui lui permettra de respirer. Par ailleurs, l’ensemble de la scène sera filmé à l’aide d’une caméra embarquée, ce qui permettra aux téléspectateurs de vivre l’expérience comme s’ils y étaient.

Les défenseurs des animaux crient au scandale

Cette annonce n’a pas manqué d’éveiller l’indignation du groupe de défense des animaux PETA qui, craignant pour la santé de l’animal, a demandé l’annulation de l’émission. Une pétition a d’ailleurs été lancée sur le site change.org afin que ce but soit atteint. « Quoi que veuille faire le cinéaste, le serpent en paiera le prix comme toujours quand on s’amuse avec eux », a ainsi déclaré l’organisation, relayée par le site lepoint. « Avaler ce fou et peut-être le régurgiter va priver le pauvre animal de l’énergie dont il a besoin », a ajouté Delicianna Winders, une des responsables de l’association.

Une simple opération de promotion?

Sur son compte Twitter, Paul Rosolie s’est quant à lui défendu de vouloir faire du mal à l’animal et a invité les téléspectateurs à regarder l’émission pour connaître le fin mot de l’histoire. Une annonce qui a rapidement fait penser à certains internautes qu’il pourrait s’agir d’un « hoax » destiné à booster l’audience de la chaîne…

Sources : lepointSciencesetAvenir