,

Interviewé, un lobbyiste pro-Monsanto affirme que le Roundup est sans danger mais refuse d’en boire

Capture vidéo

Alors que cinq pesticides, dont l’un des plus utilisés au monde ont été classés vendredi dernier cancérigènes « probables » par l’Iarc, l’agence du cancer de l’Organisation mondiale de la santé, un lobbyiste pro-Monsanto a affirmé au cours d’une interview que le Roundup (concerné par a mise en garde) était sans danger et qu’il était même possible d’en boire. Il a toutefois refusé qu’on lui en offre un verre…

Voilà un argumentaire pas franchement crédible. Au cours d’une interview, le Dr Patrick Moore (lobbyiste pro-Monsanto) a affirmé que le Roundup et notamment l’un de ses composés, le glyophosate, était sans danger pour l’être humain, contrairement aux mises en garde de l’Iarc.

« Je ne crois pas que le glyphosate en Argentine cause le cancer (de la rate). Vous pouvez en boire un grand verre et ça ne fait aucun mal », a-t-il expliqué au journaliste de l’émission Spécial Investigation, ajoutant que ceux qui tentent de se suicider avec n’y parviennent pas. Le journaliste va alors lui en proposer un verre afin d’être sur que le composé est sans danger pour la santé. « Avec plaisir (…) Bon en fait, pas vraiment (….) Je ne suis pas un idiot (…) », lui rétorque le lobbyiste avant de quitter l’interview. Il semble bien que ce monsieur n’ait pas été payé suffisamment, sans quoi un petit verre de Roundup n’aurait été qu’un moindre mal…