,

Un biker recueille un chat gravement brûlé et l’embarque en road trip à travers les Etats Unis

Capture d'écran Tumblr

Nouvelle preuve que sous les corps bruts des bikers se cachent de très grands cœurs. Pat Doody est l’un d’eux. Parti en road trip à moto pour rallier l’ouest des États-Unis, en Californie, à l’Est dans le New Jersey, il a fait la rencontre d’un chaton gravement brûlé, qu’il a pris sous son aile.

Quel est cet étrange pouvoir qu’ont les chats sur les humains, nous faisant déborder d’affection pour ces petits êtres ? Au cours d’une halte dans une station essence du Nevada, Pat Doody a fait la rencontre d’un chaton en difficulté, gravement brûlé à la bouche. Pris d’affection pour celui qu’il a baptisé « Party Cat », il a décidé de l’embarquer sous sa veste pour lui faire partager l’aventure.

« J’ai vu ce petit gars qui avait besoin d’aide. Il était gravement brûlé alors je l’ai pris avec moi et l’ai couvé sous ma veste. On le nourrit bien et régulièrement, surtout du thon, on le soigne, donc il se sent mieux » déclarait Pat Doody au site Revzilla alors qu’il était encore sur la route. « C’est le chat le plus calme et détendu que j’ai jamais vu. À chaque arrêt, il restait avec nous, n’a jamais tenté de partir et semblait tout heureux que nous l’ayons trouvé ».

Si durant l’aventure à moto, relatée sur les comptes Instagram et Tumblr du biker, celui-ci a pris soin au maximum de « Party Cat » en tentant de guérir ses blessures, dès leur arrivée dans le New Jersey, c’est chez le vétérinaire qu’ils se sont rendus afin d’apporter un soin complet au chaton. Aujourd’hui, il ne lui reste qu’une légère cicatrice sur la bouche, mais il est en bien meilleure santé et plein d’énergie. Et s’il a trouvé chez Pat Doody une maison bien confortable, c’est toujours dans la veste de ce dernier que le chaton se sent le plus en sécurité. Une belle histoire.

tumblr_nuo4yudAip1qzkdi9o1_1280

tumblr_ntncqariec1qzkdi9o1_1280

tumblr_nr8sotTNC71qzkdi9o1_1280

tumblr_ntrgznkNTd1qzkdi9o1_540

tumblr_nuo4y9i8w01qzkdi9o1_1280

Source : revzilla