in

L’incroyable parcours d’un rocher dans un court métrage poignant !

Capture vidéo

Un récent court métrage retrace le parcours épique d’une montagne à travers le temps et les âges. Cette animation très bien réalisée nous renvoie à notre place dans l’univers et dans l’Histoire. Nous faisons partie d’un cycle, et ce petit film explore l’idée de façon originale.

« An Object at Rest » (Un objet au repos) est un court-métrage d’une durée d’un peu moins de 6 minutes. Il est le fruit du travail de Seth Boyden, ancien étudient de la California Institute of the Arts, aujourd’hui dessinateur et créateur d’animations. Neuf mois de travail ont été nécessaires pour mener à bien ce projet ludique et intelligible, mélangeant animation numérique et dessins à l’aquarelle.

L’idée de ce court métrage lui est venue lors d’une simple marche avec son père et d’une discussion à propos des roches calcaires millénaires qui changent avec le paysage. Une histoire est donc née autour d’un rocher devant supporter le poids de l’influence humaine ainsi que les évolutions scientifiques et historiques.

Interrogé par National Geographic à propos d’un éventuel message dans le film, Seth Boyden explique :

« Je n’ai pas élaboré ce film avec un message particulier en tête. Je voulais simplement communiquer à propos du sentiment d’importance d’un objet de la nature que nous oublions souvent dans notre vie de tous les jours. Nous oublions également la brièveté de l’existence de l’homme sur la Terre et quelque chose comme une roche peut nous percevoir comme quelque chose dont le temps d’existence est minuscule. »

Le personnage principal parcourt donc les siècles et millénaires comme l’a voulu son créateur, pour qui l’histoire humaine n’est qu’une fraction de seconde dans la vie du rocher. Dans notre actuelle société ou tout va de plus en plus vite, l’auteur semble nous questionner à propos de notre rapport au temps et la manière dont l’homme peuple la Terre. À voir et revoir, « An Object at Rest » est disponible gratuitement :

Sources : National GeographicMr Mondialisation