in ,

Nettoyer la mer en faisant du shopping, c’est possible !

Credit: Wikimedia Commons

Une start-up espagnole va utiliser les déchets plastiques rejetés dans les eaux de la mer Méditerranée pour les recycler en vêtements et accessoires de mode.

Nettoyer la mer en faisant du shopping, oui c’est possible ! Cette idée géniale, nous la devons à l’entreprise Ecoalf qui, avec l’aide des pêcheurs de la région de Valence en Espagne, compte récupérer les déchets en polyester saturé retrouvés dans les filets de pêche pour créer une collection de vêtements. « La première collection de mode réalisée avec du fil et des tissus issus des déchets du fond de la Méditerranée sera présentée en juin prochain à Florence », nous explique Javier Goyeneche, PDG de Ecoalf.

L’entreprise, créée en 2010, n’en est pas à son premier coup d’essai. En utilisant des bouteilles en plastique récoltées sur la terre ferme, de vieux filets de pêche et de pneus usés, une première collection avait vu le jour. Des produits vendus dans les plus grands magasins du monde.

Le plastique remonté dans les filets des pêcheurs sera transformé en fil dans l’usine de recyclage de Chiva près de Valence. Les employés de Ecoalf pourront ensuite entrer en scène et fabriquer des vêtements et accessoires à partir de 35 % de déchets d’origine marine et de 65 % de déchets d’origine terrestre. L’ambition, dans un futur proche, étant bien évidemment d’utiliser un fil recyclé à 100 % de déchets marins. « C’est une façon de faire prendre conscience aux gens de ce qui se passe au fond de la Méditerranée » continue Javier Goyeneche.

En 2014, une étude internationale estimait à au moins 269.000 tonnes de déchets la quantité de matière plastique présente dans les océans. Selon les prévisions, plus de 9 millions de tonnes de plastique ont été déversées en 2015 dans les mers et les océans de notre planète.

Sources : Futura-sciences, AFP