in

Un couvoir broyeur de poussins vivants enfin condamné par la justice

Crédits : Capture vidéo Youtube L214

Le tribunal correctionnel de Brest vient de condamner le couvoir Saint-François à Saint-Hernin à 15.500 euros d’amende pour mauvais traitement envers des animaux. L’association de défense animale L214 avait dévoilé, en novembre dernier, une vidéo-choc sur les conditions de mort de centaines de poussins.

Souvenez-vous. En novembre 2014, une vidéo filmée en caméra cachée par un employé du couvoir Saint-François de Saint-Hernin (Finistère) avait mis en lumière le destin tragique de centaines de poussins broyés, jetés sur des tas d’ordures ou encore étouffés dans des sacs-poubelle. La vidéo en question avait scandalisé l’opinion publique et l’association de défense animale L214, qui estime à 100 000 le nombre de poussins tués de cette manière en 2014, avait décidé de porter plainte contre ces agissements d’un autre temps.

Le tribunal correctionnel de Brest a donc condamné l’établissement ce mardi 8 mars à une amende de 15.500 euros. Le dirigeant de l’entreprise a, lui, écopé de 3 500 euros d’amende, mais échappe en revanche à la peine d’emprisonnement de six mois avec sursis, initialement requise par le parquet pour « destruction volontaire et sans nécessité d’animal domestique ». Il s’est défendu en expliquant que ses employés ne respectaient pas les consignes : « Jamais de ma vie je n’ai prôné ce genre de technique, mais je n’étais pas derrière les salariés ». Difficile à croire.

Depuis cet incident, le couvoir ne commercialise plus de poussins. L’entreprise concentre aujourd’hui son activité autour de « la culture de céréales et de légumineuses ». De son côté, l’association L214 espère pouvoir faire évoluer la législation sur les normes du bien-être animal grâce à ce procès, mais ne se fait pas vraiment d’illusion quant à l’évolution de la situation en France.

La vidéo choc publiée par L214 en 2014 :

Source : AFP