in

La « Tiny House », une maison portable et transportable

Crédits Baluchon

Créer sa propre maison façon cabane en bois, un rêve d’enfant désormais possible. Ces minuscules « maisons à roulettes », arrivées en France depuis 2 ans, commencent à faire parler d’elles.

Fusion entre la cabane et la roulotte, cette micro maison est principalement faite de bois, d’une surface de 15 mètres carrés environ. Habitable et confortable, elle est en principe montée sur roues avec un air de mini chalet, où chaque espace et recoin est optimisé au maximum. Généralement assimilée aux camping car ou aux caravanes, elle ne nécessite donc pas de permis de construire mais plutôt d’un permis de conduire. Bien que « portable » elle dispose de tout le nécessaire pour y vivre quotidiennement : une pièce principale spacieuse, pouvant contenir un petit salon, un espace cuisine, une salle de bain et des sanitaires, ainsi qu’une mezzanine couramment destinée au coin chambre.

La Tiny House a vu le jour suite à la crise immobilière de 2008 aux États-Unis, où elle est aujourd’hui un phénomène puisqu’elle fait l’objet de magazines, de nombreux blogs et documentaires et même d’émissions de télé-réalité (Tiny House Nation et Tiny House Hunting). Le petit habitat est donc depuis, devenu une vraie tendance chez nos cousins américains.

09_tiny_house_baluchon

En effet, qu’elle soit postée au fond du jardin en tant que pièce complémentaire de la maison comme une chambre d’amis ou bien utilisée comme logement principal, la Tiny House répond à tous les besoins et à toutes les envies. Elle sera idéale en tant que logement de vacances, à la mer ou à la montagne. Sa mobilité permettra de voyager aux 4 coins du monde et de s’arrêter facilement là où il fait bon vivre, dans un confort parfait. Seul, en famille ou entre amis, elle sera de bonne compagnie.

En dehors de la non-nécessité d’un permis de construire, le véritable avantage de cette maisonnette concerne son faible coût. Le prix d’une Tiny House est généralement compris entre 30 000€ et 40 000€ chez un constructeur et peut même descendre sous la barre des 20 000€ en auto-construction, suivant sa taille et les matériaux utilisés. Sur la durée, en terme de facture énergétique, la Tiny House est relativement économe puisqu’elle peut être entièrement autonome si elle est munie de panneaux solaires ainsi que d’un ballon d’eau chaude suffisamment grand.

On ne peut donc retenir qu’un seul petit bémol chez cet habitat, sa taille. Car bien qu’il soit possible d’y vivre en famille, la Tiny House requiert une véritable remise en question à propos des besoins matériels. Cela reste donc un réel choix en terme de mode de vie, vivre dans cette mini maison c’est souvent choisir la simplicité.

02_tiny_house_baluchon

06_tiny_house_baluchon

07_tiny_house_baluchon

Sources : Habitat bulles ; Mr Mondialisation