in

Harcèlement de rue : comment réagissent les témoins lorsqu’une femme est victime de sexisme ?

Capture vidéo Youtube Would You React ?

Une caméra cachée belge a tenté l’expérience dans la rue afin de montrer comment les personnes réagissent en présence d’une situation où une femme est exposée à certaines remarques désobligeantes par exemple : « Quand on s’habille comme ça, faut pas s’étonner de se faire violer ! ».

Le collectif belge Would You React ? (Réagiriez-vous ?) est spécialisé dans les caméras cachées faisant office d’expériences sociales. Ces vidéos sont disponibles sur la chaine YouTube dédiée qui tend à vouloir plus « de solidarité dans la société ».

La scène est toujours la même et sera répétée plusieurs fois : dans un centre commercial de Bruxelles, deux hommes montent à l’étage par le biais d’un escalator. Devant eux, une femme complice de l’expérience dont la beauté semble évidente. Ainsi, durant le trajet, les deux hommes la prennent à parti en lui lançant des remarques du type :

« Regarde le c__ qu’elle a cette ch___e ! », « Voux n’avez pas peur de vous faire violer en étant habillée comme ça ? » ou encore « Je peux faire un selfie avec ton c__ ? « 

Mais comment réagissent les personnes à proximité de la scène ? En réalité, les réactions sont quasiment inexistantes. Les témoins ignorent la scène ou pire, la fuient. Après coup, les témoins sont interrogés, et la plupart d’entre eux ont peur d’agir afin de ne pas empirer une situation déjà difficile.

Voici un florilège des déclarations obtenues des témoins après l’expérience :

« Les gens ont envie de venir en aide, mais les gens ne le font plus »

« Tant que ce n’est pas physique, je n’ai pas à intervenir, je crois… »

« Soit on réagit et on en prend plein la tronche, soit l’on ne réagit pas et on en prend plein la tronche aussi »

« [Il faut] réagir, en restant sur ses gardes, analyser la situation, regarder à droite et à gauche »

« Faut avoir le sang froid, avancer, laisser tomber… Tant qu’on te touche pas, il n’y a pas de problème »

Un couple, lors du dernier essai, a réagi et s’est indigné du fait que trop peu de gens osent affronter ces hommes manquant de respect aux femmes, qui plus est de cette façon. Cependant, les dérives de ce genre, qui ont toujours existé, prennent de plus en plus d’ampleur de nos sociétés où la volonté d’être bien avec son corps et soi-même se heurte à une misogynie parfois sans limites, puisque des mots aux actes, il n’y a qu’un pas.

Voici la vidéo de l’expérience :

Sources : Le VifLa Capitale