, ,

« Made in France » : des containers transformés en habitat

Il s’agit d’une mode naissante qui prend de plus en plus d’ampleur. Vivre dans un container, à savoir un petit espace sans s’endetter une grande partie de sa vie est de plus en plus apprécié et appréciable pour la planète. L’architecte française Priscilla Juin a créé une marque unique dans notre pays, et transforme des containers maritime en maison pour particuliers.

L’architecte Priscilla Juin n’est pas originaire de n’importe quelle ville : Dunkerque, où se trouve le premier port français, notamment pour ce qui est du trafic hors produits pétroliers, du trafic de fruits ou encore de l’importation de minerais et de charbon. Autant dire que les containers, ça la connait !

Son projet de containers transformés en maison à destination des particuliers en est encore au stade de prototype, mais les promesses sont bien là. L’intéressée à fondé la marque Conceptcub, qu’elle développe au sein de son cabinet d’architecture de Lille :

« Je veux montrer aux clients le meilleur de ce qu’on sait faire. Je les avais déjà utilisés [les containers] pour ma thèse dans le cadre de mon diplôme d’architecture, pour réhabiliter l’ancienne halle du môle 3 [Halle aux sucres de Dunkerque], en zone commerciale avec des rues piétonnes », explique-t-elle au quotidien local Le Phare Dunkerquois.

%e5%9c%96%e7%89%87-4

Priscilla Juin, diplômée de l’École nationale d’architecture de Paris La Villette, collabore avec Arnaud Vandermeussen, créateur de bâtiments avec des containers pour les professionnels. Afin de proposer des solutions de ce type aux particuliers, Priscilla Juin s’appuie donc sur son réseau de fournisseurs en « matières premières » et sur son expérience en transformation de containers.

« Le plus difficile est l’isolation. Avec le métal, il y a beaucoup de condensation, d’où un coût important » selon l’architecte, qui indique également que le prix du container brut a augmenté de 15% (3000 euros hors taxes). Malgré cette difficulté, elle arrive à proposer, clé en main, des bureaux de 5m² à 16.500 euros et des studios de 13 à 28m² de 28,600 à 42.000 euros, qui sont des prix plutôt abordables lorsque l’on compare avec les prix du marché de l’immobilier.

Les studios (ou Cubrooms) que l’architecte propose sont équipés d’une salle de bain, d’une kitchenette, sont reliés au réseau électrique et comportent des menuiseries en PVC, des portes vitrées, et un bardage extérieur. Prête à livrer ses premières commandes, Priscilla Juin va bientôt rencontrer ses premiers clients.

CubRoom 1 (Crédit image : Conceptcub)
CubRoom 1 (Crédit image : Conceptcub)

Les containers sont une solution dont l’empreinte carbone est potentiellement faible, compte tenu du minimalisme de ce type d’habitat, mais tout dépend des matériaux utilisés et des équipements. Au Danemark une idée similaire a déjà rencontré un fort succès : les containers flottants à destinations des étudiants.

CubRoom 2 (Crédit image : Conceptcub)
CubRoom 2 (Crédit image : Conceptcub)
CubRoom 3 (Crédit image : Conceptcub)
CubRoom 3 (Crédit image : Conceptcub)

Sources : Mr MondialisationLe Phare Dunkerquois