,

Vidéo : Allons nous vers une raréfaction de l’or bleu ?

capture vidéo

 

L’or bleu est le nom que l’on donne désormais à la ressource eau et rappelant le nom du pétrole : l’or noir. Il faut se rendre à l’évidence, l’eau potable sur Terre commence à se raréfier et cela est dû à nos modes de consommation, bien plus qu’à une très hypothétique surpopulation de notre planète comme certains aiment à le penser.

La ressource d’eau sera de plus en plus au cœur des prochaines questions majeures pour l’humanité au XXIe siècle, bien plus encore que la conquête spatiale ou le terrorisme surtout que la situation commence déjà à se dégrader depuis quelques années. En effet, savez-vous que 800 millions de personnes n’ont pas d’accès à l’eau potable, soit 10 % de l’Humanité ? Que 3,5 milliards d’êtres humains boivent quotidiennement une eau dangereuse pour leur santé faute de mieux ?

#datagueule a récemment publié une vidéo encore une fois lourde de sens, un véritable exposé donnant une multitude de chiffres parlants. Mettre les problèmes d’eau potable sur le dos la « surpopulation » est une grave erreur, car en réalité, il faudrait lorgner du côté du modèle industriel productiviste auquel nous adhérons tous bon gré mal gré en connaissance de cause ou non.

La vidéo visible en fin d’article indique la multitude de raisons occasionnant ces dérives, comme le gaspillage de l’eau et les pollutions liées aux industries et à l’agriculture. Sont également évoquées les inégalités face à l’accès à l’eau, les dérives sanitaires, le manque d’infrastructures d’assainissement ainsi que les proportions des usages de l’eau. Par exemple le fait que seulement 10 % de l’eau potable est utilisé à des fins domestiques, le reste étant englouti par l’agriculture et l’industrie.

Sont expliqués des concepts parfois méconnus comme celui de l’eau virtuelle, c’est-à-dire le coût en eau de tout ce qui peut être produit, l’exemple le plus frappant étant la production de viande. D’autres aspects sont évoqués comme l’essor du marché des usines de désalinisation de l’eau de mer, surtout dans les pays du Moyen-Orient, une vraie fausse solution qui a également un coût écologique.

Il faut également savoir que des populations se battent déjà pour la ressource eau, un sujet traité par une émission de radio diffusée sur France Inter, et que cette dernière est également un moyen de pression lors de certains conflits comme actuellement en Syrie.

L’eau est vitale pour l’homme, ce n’est pourtant pas le cas des billets de banque, des armes à feu ou de notre confort de tous les jours…

Voici la vidéo élaborée par #datagueule comportant notamment une interview très intéressante de Catherine Carre, géographe et enseignant-chercheur à l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne :

A lire également sur CitizenPost :

Dans une Californie asséchée, l’empire de ce couple consomme plus d’eau que toute la population de Los Angeles

Première en Europe, la Slovénie inscrit le droit à l’eau potable non privatisée dans sa constitution !

Une commune française décrète l’eau « bien commun de l’humanité » et la rend presque gratuite

Une entreprise crée un embout qui permet d’économiser 98% d’eau à la sortie du robinet !

Sources : Mr MondialisationFrance Inter ConsoGlobe