in

Loto : une nouvelle formule pour plus de gagnants ?

iStock

Offrir plus de gains et faire plus de gagnants : tel semble être le crédo du nouveau Loto mis en place lundi 6 mars par la Française des jeux. Une cure de jouvence pour cette loterie de 40 ans qui cherche aujourd’hui un second souffle.

Pour les loteries aussi, c’est la crise. Avec 17 millions de joueurs en 2015 contre 21 millions en 2011, le Loto a en effet connu une baisse de recettes importante ces dernières années. A tel point qu’en 2016, et pour la première depuis la création du jeu : les recettes des jeux de grattage de la FDJ étaient supérieures à celles du Loto. La loterie française n’est pas la seule touchée par ce phénomène, mais elle est sans doute celle qui a mis le plus de temps réagir. L’Euromillion, son cousin européen, a en effet introduit une nouvelle loterie (My Million) en 2014, avant de refondre sa formule en 2016. Il était donc grand temps pour le Loto de se mettre au diapason, afin de répondre aux nouvelles attentes des joueurs, comme le rapporte le site Agoravox.

Une loterie dans la loterie

La première nouveauté du Loto version 2017 est une tombola semblable à celle de My Million pour l’Euromillions. Dix grilles seront tirées au sort via un code à chaque tirage, et leurs joueurs concernés remporteront 20 000 euros chacun. Pour certains tirages exceptionnels, ce nombre sera porté à 100 grilles, ce qui ressemble là encore assez à ce qui se fait du côté de l’Euromillion avec les « pluies de millionnaires », à lire sur Tirage-Gagnant.com.

Plus de rangs, plus de gagnants

Autre changement, plus en profondeur cette fois : les gains correspondant à chaque rang. Jusqu’à présent, la redistribution des gains variait en fonction des tirages et des cagnottes et s’étalait sur six niveaux. Désormais, cette redistribution est fixe et s’étale sur neuf niveaux (+10e avec la tombola). Le numéro chance simple permet toujours de remporter sa mise de 2,20€, mais il sert maintenant pour les trois nouveaux rangs de gains.

Exemple : si vous avez quatre bons numéros sur votre grille, vous toucherez 500 euros, mais si vous avez quatre bons numéros et le numéro chance, vous gagnerez 1000 euros.

Si la FDJ dépensera 250’000€ de plus avec ce Nouveau Loto qu’avec l’ancienne formule, ce nouvel échelonnage diminuera cependant la somme moyenne perçue par les joueurs à chaque tirage, car le barème a été revu à la baisse. Il va de 2,20 à 100 000 euros, là où les joueurs pouvaient toucher jusqu’à 400 000 ou 500 000 euros avec une grille comportant les cinq bons numéros sans le numéro chance les jours de grand jackpot.

Des grilles spéciales pour les évènements super Loto

Pour sa nouvelle formule, le Loto a choisi de supprimer certaines grilles, et d’en créer de nouvelles. Les habitués devront dire adieux aux tickets de la gamme « Multi Options » et donc aux offres « Compte Double », « Duo », et « Double Chance » au nom de la « simplification » du jeu. En revanche, des grilles spéciales seront mises en jeu pour les évènements super Loto qui auront lieu cette année le vendredi 13 octobre et le 22 décembre. Pour le premier, le jackpot sera de 13 millions d’euros et 50 codes gagnants à 20 000 euros seront tirés au sort. Tous les niveaux de gains seront boostés entre 1,5 et 2,5 fois, et la mise de départ sera de 3 euros. Pour le second, le jackpot démarrera à 20 millions d’euros avec 100 codes gagnants, et sera divisé entre les gagnants de rangs inférieurs si aucun joueur ne parvient à trouver la combinaison gagnante. Tous les niveaux de gains seront augmentés de 2 à 5 fois, et la grille sera à 5 euros. Dans les deux cas, l’ouverture des prises de jeu se fera un mois avant le tirage.

Nouvelle formule, nouveau prix

Comme souvent, le changement des règles de la loterie s’accompagne d’une augmentation du prix. La mise de départ passe donc de 2 à 2,20 euros. Une hausse de 10% que la FDJ justifie par l’ajout des niveaux de gain et la création d’une tombola de 10 joueurs à chaque tirage, mais qui dépasse en réalité ces frais, note cet article Médiapart.

A 2,20 euros la grille, le Loto français devient ainsi la loterie nationale la plus chère au monde, mais ces 10 rangs de gains font également d’elle celle qui propose la plus grande distribution de ses gains.