,

Pour sauver les animaux, cette entreprise fabrique un cuir à base de champignon !

Du cuir de champignon ? Cette idée est à mettre à l’actif d’une start-up américaine ayant réalise la prouesse d’élaborer un tel matériau. Il s’agit d’une bonne nouvelle pour les vaches, mais l’application ne concerne pas seulement les vêtements.

En 2014, la designer espagnole Carmen Hijosa avait élaboré le Piñatex, un cuir obtenu à l’aide de fibres d’ananas. Désormais, place au cuir de champignon dont la vocation est exactement la même : remplacer le cuir animal ! La société MycoWorks basée à San Francisco (États-Unis) a réussi à fabriquer un cuir ayant les mêmes propriétés que le classique cuir de vache.

Ce fameux cuir est composé de mycélium, la partie végétative et fibreuse du champignon. Au-delà de son respect des animaux et de l’économie de CO² habituellement liée à leur exploitation, le matériau affiche des propriétés intégrant l’imperméabilité, la résistance et la souplesse.

Le cuir de champignon est donc un matériau durable, affichant une empreinte carbone quasi nulle. Son prix est aussi très intéressant : cinq euros le pied carré (environ 929 cm²), une aubaine pour la confection de textiles ou encore pour le recouvrement des sièges auto. Il est également possible d’adapter la pousse du mycélium afin d’obtenir des cuirs différents, qui dit mieux ?

Crédits : MycoWorks / Facebook

L’imagination fait qu’il y a peu de limites quant à l’utilisation du mycélium et il pourrait bel et bien s’agir d’une matière du futur. Outre l’habillement, l’isolation, la construction et les composants électroniques pourraient être concernés.

En effet, MycoWorks avait en 2016 mis au point une brique en mycélium plus solide que les briques classiques, bienvenue dans la bioconstruction ! Grâce au mycélium, le champignon offre donc des propriétés incroyables, qui l’aurait cru il y a quelques années ? Ce n’est d’ailleurs pas pour rien que les universités américaines de Stanford, Berkeley et Columbia soutiennent cette société novatrice !

Sources : MotherBoardMr Mondialisation