in ,

En Finlande, les élèves n’ont pas de devoirs et sont les meilleurs du monde !

Crédits : Capture vidéo

L’éducation est à la base du développement d’une société. Alors que dans notre pays, comme bien d’autres, le système éducatif faillit, l’extrême inverse se produit en Finlande. Dans ce pays, les élèves ont très peu de devoir à rendre, en plus de n’avoir que très peu d’heures de cours. Le plus étonnant est que ces élèves sont les meilleurs au monde.

Le réalisateur américain Michael Moore s’est rendu en Finalnde en 2015 dans le cadre de son documentaire Where to Invade Next dont le synopsis est :

« Les États-Unis ont toujours fait la guerre pour prendre des richesses aux pays vaincus. Les guerres contre l’Irak et le Vietnam ont été perdues. Et si les Américains, représentés ici par Michael Moore, allaient ‘envahir’ l’Europe pour y ‘voler’ les bonnes idées, plutôt que le pétrole ou l’or… »

Michael Moore désirait constater par lui-même l’incroyable méthode d’enseignement des écoles finlandaises, relatée dans un extrait d’une dizaine de minute visible en fin d’article. Le controversé et engagé réalisateur de Bowling for Columbine (2002) ou encore Capitalism : A Love Story (2009) n’en est tout simplement pas revenu.

Une comparaison est faite entre le niveau d’éducation aux États-Unis et en Finlande similaire dans les années 1960, mais dans les années 1970, une révolution s’est opérée dans les écoles finlandaises ayant porté les élèves à la première place mondiale. Michael Moore est allé à la rencontre de plusieurs professionnels de l’éducation afin de mieux comprendre cette révolution.

« Ils n’ont pas de devoirs. Il faut du temps pour vivre leur jeunesse, pour être jeune, s’amuser et apprécier la vie. »
lui a déclaré la ministre de l’éducation nationale de Finlande, Krista Kiuru.

« Le terme ‘devoirs’ est obsolète. Ces enfants ont d’autres choses à faire après l’école. Être ensemble, ou avec leur famille, faire du sport, de la musique, lire… » estime Pasi Majasaari, principal de lycée.

« Il y a tellement plus dans la vie qu’à l’école…Le cerveau doit de temps en temps se détendre un peu. Si on vous assène de la matière, on n’apprend rien et ça n’a aucun sens. »
déclare Leen Liusvaara, directrice d’une école où les petits n’ont que 20 heures de cours dans la semaine, pause déjeuner inclus.

Les finlandais ont les journées les plus courtes de monde occidental, et c’est également le cas pour les années scolaires !

L’extrait du documentaire Where to Invade Next vaut réellement le détour :

Sources : PositivRDémotivateur