in ,

En images : Si Donald Trump était à la place des immigrés qu’il a tant dénigrés…

Nous le savons tous, Donald Trump est très virulent à l’encontre des travailleurs immigrés, en particulier mexicains. Une photographe américaine vient de dévoiler un projet mettant en scène un pastiche du président américain dans diverses situations auxquelles un immigré peut faire face au quotidien.

Veronica Gabriela Cardenas est une artiste photographe basée vivant dans la vallée du Rio Grande (état du Texas). Cette dernière a voulu illustrer le quotidien difficile des immigrés illégaux en évitant de leur causer du tort comme une expulsion du pays. L’intéressée a eu la brillante idée de leur faire porter un masque de l’actuel président américain.

« Après avoir été bombardée par la rhétorique anti-immigrants de Trump, je me suis dit que mon devoir en tant qu’artiste était de donner une voix à toute la communauté d’immigrés sans-papiers », explique Veronica Gabriela Cardenas.

Son projet A Trump (« Un Trump ») rendu public sur le site officiel de l’artiste est composé de deux parties distinctes. La première est une série de photos prises du côté mexicain de la frontière et la seconde, des clichés obtenus du côté américain, au Texas.

Les personnes immortalisées dans la première série ne sont pas des sans-papiers, mais leur quotidien les contraint parfois à prendre la décision de prendre les risques nécessaires pour traverser la frontière en quête d’une vie meilleure. Le rendu des clichés est excellent puisque le masque à l’effigie de Trump permet de repérer les migrants illégaux tout en préservant leur anonymat !

« Je viens vers eux et je leur explique rapidement le but du projet. Quand ils voient le masque, ils tournent le dos et me disent : “Non, désolé, c’est non, je ne peux pas porter ce masque”. Le masque peut provoquer d’autres réactions. Il peut faire rire, jurer, mettre en colère ou donner l’impression d’être en position de pouvoir », indique l’artiste.

Le but de ce projet artistique est de montrer qu’une grande majorité des Mexicains traversant la frontière sont des gens honnêtes cherchant simplement une vie moins dure pour eux et leur famille, et non des hors-la-loi et criminels comme l’a plusieurs fois répété Donald Trump, notamment pour justifier sa volonté d’ériger un mur le long de la frontière entre les deux états.

Voici quelques clichés du projet A Trump :

(Crédit image : Veronica Gabriela Cardenas)
(Crédit image : Veronica Gabriela Cardenas)
(Crédit image : Veronica Gabriela Cardenas)
(Crédit image : Veronica Gabriela Cardenas)
(Crédit image : Veronica Gabriela Cardenas)
(Crédit image : Veronica Gabriela Cardenas)
(Crédit image : Veronica Gabriela Cardenas)

Sources : Feature ShootKonbini