,

Infographie : allons-nous vers une disparition de l’argent liquide ?

Partout ou presque, le paiement en liquide laisse place au paiement automatique prenant de multiples visages. Est-ce la fin du bon vieux papier-monnaie et des pièces au doux bruit ? En réalité, cela dépend des pays, mais la tendance est bien là.

L’argent liquide tend à se raréfier au profit du paiement automatique avec en premier lieu le paiement par carte bancaire. Il y a également le paiement via mobile ainsi que celui possible par le biais d’Internet. Les nouvelles technologies semblent avoir leur rôle à jouer comme en témoigne la progression des paiements mobiles sans contact via les wearables de type montres connectées.

L’infographie visible en fin d’article a été publiée récemment dans un article du Courrier International et a été élaborée en prenant en compte les données de multiples organisations. Le document montre les tendances visibles en ce qui concerne l’argent liquide en circulation et le paiement mobile par continent. Une comparaison est également faite entre six pays que sont les États-Unis, la Suède, la France, l’Inde et le Kenya concernant les parts de population possédant un compte bancaire et payant par carte, mobile et/ou Internet.

Entre 2010 et 2014, l’argent en circulation augmente quelque peu dans la zone euro et aux États-Unis, mais stagne au Royaume-Uni et tend à baisser dans un pays comme la Suède. D’ailleurs, 99,7 % des Suédois ont un compte bancaire et sont 92,7 % à payer par carte, 74 % à faire leurs achats par Internet et 34 % à payer via leur mobile.

Il semble que le paiement mobile ait la côte un peu partout puisqu’entre 2010 et 2016, celui-ci observe d’importantes évolutions en Europe, en Amérique du Nord, en Afrique et en Asie-Pacifique, en tête de cortège et de loin. Seuls le Moyen-Orient et l’Amérique Latine semblent ne pas trop y adhérer. Cependant, le plus frappant est l’évolution mondiale du nombre de personnes payant via leur mobile durant ces six dernières années : 447,9 millions de personnes en 2016 contre 112,5 millions en 2010.

Il existe de fortes disparités entre les pays. Par exemple, si les Chinois sont 78,9 % à posséder un compte bancaire, ils ne sont que 17,3 % à payer par carte et on note des chiffres similaires concernant le paiement par mobile et Internet. Ceci implique qu’en Chine, les transactions se font beaucoup en liquide.

Aux États-Unis, les personnes payent pratiquement autant par carte (67,1 %) que par Internet (64,7 %) tandis qu’en France, le paiement par carte a beaucoup plus de succès (76 %) qu’Internet (44,5 %). Au Kenya, si 74,7 % des personnes ont un compte bancaire, ils sont tout de même 55,3 % à payer via leur mobile et très peu par Internet (4,7 %). En Inde, la situation est également très différente puisqu’à peine plus de la moitié des habitants ont un compte bancaire (53,1 %) et paient également très peu via les autres moyens évoqués.

La tendance est donc vers la disparition de l’argent liquide au profit des moyens automatiques boostés par les nouvelles technologies, mais chaque pays a ses habitudes et n’évolue pas à la même vitesse ni de la même façon.

Voici l’infographie :

Sources : Courrier InternationalL’Atelier