in ,

Les 100 premiers jours de Donald Trump résumés par Les Simpsons !

(Crédit image : Animation on FOX)

Il y a quelques jours, Donald Trump a passé le cap de ses cent jours à la tête des États-Unis, une occasion pour les créateurs de la série Les Simpsons de caricaturer à nouveau le chef d’État. Ces derniers ont élaboré un petit résumé de cette courte première partie du mandat de l’intéressé.

Le moins que l’on puisse dire, c’est que ce résumé à visionner en fin d’article est plutôt impitoyable envers le 45e président des étasunien, mais force est de constater qu’il y a effectivement des choses à dire sur cette première centaine de jours !

Tout d’abord, les créateurs de la série Les Simpsons ont mis en scène l’une des premières polémiques du mandat de Trump, à savoir l’utilisation du terme « faits alternatifs » par Kellyanne Conway, sa conseillère en communication. Lorsque celle-ci découvre le porte-parole de la Maison-Blanche Sean Spicer pendu dans la salle de presse, la fuite est son seul choix pour ne pas avoir à le remplacer.

À l’étage, les deux autres conseillers Jared Kusher et Steve Bannon s’étripent mutuellement. Il s’agit ici d’une parodie de la rivalité entre le mari plutôt libéral d’Ivanka Trump (la fille du président) et l’ancien patron très conservateur de Breitbart News, une animosité ayant fait les choux gras de la presse américaine.

Un portrait peu flatteur du président nous est donné à voir, le montrant dans son lit accompagné de plusieurs ouvrages dont les titres sont lourds de sens : Le petit livre des grosses bombes ; Tuer, c’est bien ou encore La Floride avec 10 millions de dollars par jour. Un assistant lui confie ensuite un projet de loi dont le but est de réduire « les impôts uniquement pour les républicains ».

L’intéressé déclare alors : « Est-ce que Fox News [chaîne conservatrice, NDLR] peut le lire et je regarderai ce qu’ils disent ? »

La famille Simpsons incarnant habituellement la famille moyenne américaine ne semble pas dans la meilleure forme comme en témoigne la détresse de Marge, à court d’antidépresseurs. La femme d’Homer pensait pourtant en avoir assez pour tenir durant l’intégralité du mandat de Trump.

Voici le petit clip de 1 min 30 s publié par les créateurs de la série :

Sources : France TV InfoOuest France