in

Blue Whale Challenge, c’est quoi ce dangereux phénomène venu de Russie ?

Crédits : iStock

Internet recèle parfois des histoires morbides insoutenables et au niveau des challenges, si certains sont inoffensifs, d’autres le sont beaucoup moins et c’est justement le cas du Blue Whale Challenge médiatisé en Russie depuis un an.

Le Défi de la Baleine Bleue (Blue Whale Challenge) est un phénomène russe auquel on impute une série d’accidents et de suicides. Celui-ci consiste à réaliser une série de 50 défis ordonnés par un « tuteur » contacté au préalable sur le réseau social russe VKontakte au sein d’une sorte de fonctionnement sectaire. Le Blue Whale Challenge a longtemps été une légende urbaine, mais force est de constater que le phénomène existe bel et bien.

Le concept prend son nom du phénomène d’échouages de baleines sur les plages, laissant penser à certaines personnes qu’il s’agit là d’un suicide volontaire bien que l’origine de ces échouages est encore controversée.

Quoi qu’il en soit, si certains défis proposés aux participants relèvent du simple dessin sur une feuille de papier ou de l’écoute d’une musique triste au milieu de la nuit, d’autres consisteraient à se frapper ou se scarifier ou encore à déterminer la date de sa propre mort. Le dernier défi serait le point final d’une sorte de préparation incarnée par les précédents, à savoir le suicide.

(Crédit image : Novaya Gazeta)

La première fois que le phénomène a été médiatisé, ce fut lorsque le journal russe Novaya Gazeta l’a évoqué dans un article du 16 mai 2016. Sans preuves réelles, le quotidien disait avoir mené l’enquête et avançait un nombre de 80 suicides en Russe (sur un total de 130) qui seraient liés au Blue Whale Challenge entre novembre 2015 et avril 2016.

Quelques cas ont été retentissants en Russie, comme celui de jeunes filles habitant à Irkoutsk : Yulia Konstantinova (15 ans) et Veronika Volkova (16 ans). Ces dernières se sont jetées ensemble d’un immeuble de 14 étages après avoir publié des messages dépressifs et la photo d’une baleine bleue.

A l’origine du concept, il y a un certain Philipp Budeikin, étudiant en psychologie de 21 ans arrêté en novembre 2016. Cet individu aurait lui-même poussé au suicide 17 personnes au total. La déclaration faite après sa capture fait froid dans le dos :

« Il faut distinguer les gens bien et la vermine, la racaille, c’est-à-dire tous ceux qui n’apportent rien à la société et qui ne font que du mal. J’ai purgé la société de ces gens. On peut dire que je me suis préparé. J’ai bien conçu mon projet, les différentes étapes »,
explique l’individu indiquant également que le défi aurait réellement débuté en 2013.

Alors que le nombre réel de suicides et de blessés est difficile à évaluer, il faut savoir que le Blue Whale Challenge est arrivé en France. Malgré le message de prévention la police nationale ciblant les 12-15 ans, une jeune fille vivant à Rémalard (Orne) est une véritable rescapée du phénomène selon un article du quotidien Le Perche du 11 mai 2017. En effet, la jeune fille a été sauvée par un concours de circonstances ayant permis aux parents de se rendre compte du problème après les premières scarifications.

Sources : MotherBoardThe SunLe Perche