in

Pour voyager en Islande, vous devez maintenant prêter serment !

Crédits : PxHere

Depuis plusieurs années, le tourisme prend de plus en plus d’ampleur en Islande. Ses paysages composés de volcans, de geysers, d’icebergs et même de plages sont malheureusement victimes de leur succès en raison d’une explosion du nombre de touristes dont certains sont loin d’avoir un comportement exemplaire.

Entre 2009 et 2016, le nombre de touristes foulant la terre islandaise a augmenté de 264 % ! Si cet afflux massif représente une manne financière intéressante pour le pays, les paysages naturels et l’environnement ont malheureusement tendance à se dégrader et avant que la situation n’aille trop loin, l’office du tourisme islandais a décidé de prendre les choses en main.

Dans un souci de ne pas rebuter le touriste, la manière douce est employée avec l’élaboration d’une charte (le serment islandais) invitant les visiteurs à respecter huit points relatifs à une attitude écoresponsable et sécuritaire. Ainsi, les touristes doivent prêter serment en ligne en signant la charte avant leur arrivée dans le pays.

« Le tourisme incontrôlé a des conséquences négatives sur l’environnement. Donc si le tourisme n’est pas planifié et géré convenablement, nous assisterons à une dégradation des sites naturels », insiste Gunnar Þór Jóhannesson, enseignant en géographie à l’Université d’Islande, des propos recueillis par le site Wired.

Dans un article publié par l’office du tourisme en juin dernier, la ministre du Tourisme Þórdís Kolbrún R. Gylfadóttir a déclaré vouloir encourager « tous les visiteurs à signer pour constituer un groupe de gens qui savent comment rester en sécurité et comment prendre soin de notre délicate nature. »

Le serment traduit en anglais, français, allemand et mandarin rappelle qu’il est nécessaire de ne pas polluer ou dégrader les endroits visités et qu’il est interdit de faire du camping sauvage ou de se garer n’importe où en voiture. Il est conseillé de rester sur des voies carrossables, de faire attention aux dangers relatifs aux endroits visités et même de prendre soin de ne pas faire ses besoins dans la nature ! La charte est par ailleurs accompagnée d’une série de vidéos pédagogiques afin de prévenir les mauvais comportements, l’une de ces dernières peut être visionnée ci-dessous :

Sources : WiredPositivRNovethic