in

États-Unis : les violences par balle coûtent 3 milliards de dollars par an

Crédits : PxHere

Quelques jours après la fusillade de Las Vegas, une étude montre que les hospitalisations résultant des attaques par armes à feu coûtent des milliards de dollars chaque année et les conséquences sur l’économie américaine sont en général assez importantes.

Les lobbys tels que la National Rifle Association (NRA) n’ont sûrement que faire des conséquences de leur promotion à outrance des armes à feu aux États-Unis. En effet, les armes de ce type prolifèrent outre-Atlantique et une dérive a malheureusement encore eu lieu tout récemment avec la tuerie de Las Vegas du 1er octobre 2017 (59 morts, plus de 500 blessés).

Comme à chaque fois qu’une telle catastrophe se produit, le débat sur le port d’armes aux États-Unis est relancé. Cependant, le laxisme de ce pays sur la question de la prolifération des armes est criant et impacte fortement l’économie comme l’indique une enquête appuyée par l’Université Johns Hopkins de Baltimore parue dans la revue Health Affairs le 4 octobre 2017.

Selon l’enquête, les victimes de blessure par balle coûtent en moyenne 2,8 milliards de dollars par an au système de santé américain, une dépense pouvant également frapper au porte-monnaie de certaines victimes n’ayant pas d’assurance santé efficace.

L’enquête a porté sur les cas de 150 930 patients admis aux urgences entre 2006 et 2014 et les chercheurs ont établi un ratio finalement peu surprenant : 25,3 personnes sur 100 000 se présentent aux urgences pour des blessures par balle. Suivant la gravité de la blessure et le temps passé à l’hôpital, la facture est généralement comprise entre 5000 et 95 000 dollars ! Ainsi, durant les huit années sur lesquelles a porté l’enquête, près de 25 milliards de dollars ont été dépensés pour soigner ce type de blessures et il faut savoir que les recherches prennent en compte « seulement » les patients arrivant en vie à l’hôpital.

Outre le système de santé, c’est toute l’économie qui subit une perte ! En effet, les blessés se mettent souvent en arrêt de travail pour subir un traitement et retrouver la santé, ce qui réduit leurs revenus et a un impact plutôt considérable sur la consommation à l’échelle nationale. Au total, les conséquences de cette dérive sont synonymes d’une perte de 45,6 milliards de dollars chaque année.

Sources : MashableRTBF