in

L’artiste russe Piotr Pavlenski met le feu à la Banque de France invoquant la renaissance de la France révolutionnaire

Crédits : iStock

L’artiste performeur Piotr Pavlenski, véritable agitateur dans sont pays est en France depuis moins d’un an. Ce lundi 16 octobre 2017, l’intéressé a été arrêté par les forces de l’ordre en raison de sa dernière « œuvre d’art » : avoir littéralement mis le feu à la Banque de France !

Piotr Pavlenski est ce que l’on pourrait appeler un « artiste de l’extrême » à vacation radicale de par ses prises de position émanant de ces performances artistiques. Ce trentenaire natif de Saint-Pétersbourg est connu pour ses multiples frasques dénonçant de manière explicite le gouvernement de son pays.

Ayant fait l’objet de plusieurs procès, l’artiste a été placé sous enquête après avoir été accusé d’avoir commis des « actes agressifs à caractère sexuel ». Ce dernier s’est enfui en janvier 2017 et a pu obtenir l’asile politique en France avec sa femme et ses deux enfants.

Après plus de six mois de tranquillité loin de la Russie, Piotr Pavlenski semble avoir rechuté, comme le rapporte le Huffington Post, montrant le tweet de la journaliste militante Sarah Constantin publiant la photo d’une scène incroyable.

En effet, Piotr Pavlenski a tout simplement été surpris en train de mettre le feu à la Banque de France située Place de la Bastille à Paris. L’homme s’en est pris aux fenêtres avant d’être arrêté à l’aube par la police en compagnie d’une femme, puis placé en garde à vue pour dégradations volontaires de biens par l’effet d’une substance incendiaire.

Dans un communiqué cité par plusieurs médias, l’intéressé aurait déclaré que « la renaissance de la France révolutionnaire déclenchera l’incendie mondial des révolutions » ou encore « les banquiers ont pris la place des monarques ».

Selon France Info, la Banque de France a déclaré vouloir porter plainte tandis que sa succursale a subi des dégâts, notamment au niveau de son sas et ne pourra être opérationnelle jusqu’à nouvel ordre.

Sans faire le procès de l’artiste, il faut savoir que Piotr Pavlenski semble avoir des tendances pyromanes car ce dernier avait déjà brulé des pneus érigés en barricade sur un pont de Saint-Pétersbourg en 2013, en hommage au soulèvement de Maïdan (Ukraine) mais également en 206, en incendiant une porte du bâtiment du siège historique du FSB (anciennement KGB), les services secrets russes.

Alors que l’artiste radical est également connu pour ses multiples auto-mutilation, ce dernier a tout de même été déclaré sain d’esprit en 2015 par un hôpital psychiatrique russe dans lequel il avait été interné plus d’une vingtaine de jours.

Sources : Huffington PostLe Monde – France Info