in

Harcèlement : une liste noire d’hommes a éviter dans le journalisme

Crédits : iStock

Une liste privée circule dans le monde des médias. Celle-ci, diffusée en privé par des journalistes américaines est une compilation de noms d’hommes à éviter dans le métier, en somme, une liste noire d’hommes présumés harceleurs.

Le site américain BuzzFeed, via l’article What To Do With “Shitty Media Men”? (Que faire avec les hommes foireux dans les médias?) publié le 12 octobre 2017 a révélé l’existence d’une liste noire d’hommes à éviter dans le monde des médias. Selon l’article, figureraient dans la liste environ 70 noms accompagnés du message suivant :

« Ce document est seulement un recueil d’accusations et de rumeurs de mauvaises conduites. Il faut le prendre avec des pincettes. Si vous voyez quelque chose sur un homme qui est votre ami, ne paniquez pas. Les hommes accusés de violence physique sexuelle par plusieurs femmes sont signalés en rouge. « 

La liste a été créée par une journaliste ayant souhaité rester anonyme. Celle-ci a tout de même été interrogée par The New Yorker et a expliqué avoir eu cette idée à la suite de l’apparition du scandale concernant le producteur américain Harvey Weinstein, accusé de harcèlement et d’agression sexuelle sur une trentaine de femmes.

La journaliste de BuzzFeed Doree Shafrir ne s’est pas montrée enchantée outre mesure par cette liste :

« Les choses se compliquent quand tous ces comportements sont réunis dans un document anonyme avec des accusations non confirmées contre des hommes qui n’ont pas pu y répondre. »

Évidemment, une telle liste est à relativiser. En effet, si les agissements signalés vont du flirt au viol, la liste est forcement très subjective. Seulement, si les noms sont cités dans une liste, ce n’est surement pas sans raison. Nous retiendrons que dans le contexte actuel, cette liste peut contribuer à plus de prudence de la part des femmes travaillant dans les médias et que cela n’est pas si mal.

Sources : BuzzdeedSlate20 Minutes