in

Pourquoi ce photographe a accumulé des années de déchets chez lui

Crédits : Antoine Repessé

Antoine Repessé, photographe originaire de Lille, désirait sensibiliser le public sur le recyclage des déchets. Sa méthode est radicale : accumuler des milliers de déchets durant quatre ans et prendre des clichés massifs !

Le recyclage des déchets est devenu une préoccupation majeure du photographe Antoine Repessé. Depuis 2011, ce dernier a accumulé 70 mètres cubes d’ordures, dont 4 800 rouleaux de papier toilette, 1 600 bouteilles de lait ou encore 800 kilogrammes de journaux. Son projet photo, baptisé #365 Unpacked, a été récompensé lors des Sony World Photography Awards 2016 (3e place de la catégorie « campagne professionnelle »).

L’effet de masse des photos est bien visible et les modèles présents sur ces clichés donnent un aperçu de ce que chacun d’entre nous est capable d’accumuler. Suivant le type de déchets, ces derniers ont été triés puis entassés dans la pièce correspondant habituellement à leur utilisation. Force est de constater que si le projet avait duré double de temps, il aurait surement été possible d’être enseveli sous les déchets tout en restant debout.

Interviewé par France 2, Antoine Repessé indique avoir pris conscience de la quantité d’aliments surgelés que celui-ci consomme et donc de la quantité de déchets :

« Un jour, j’ai dû oublier de sortir mes poubelles, et je me suis dit, mais c’est fou quand même la quantité d’emballages que je génère ! »

De plus, l’intéressé est persuadé que les consommateurs payent plus cher le prix des aliments en raison de l’emballage, plus ou moins élaboré, et invite n’importe qui à prendre « l’exemple du paquet Nespresso » qui couterait « 45 fois le prix qu’il devrait coûter. »

Puisque l’idée artistique du photographe est basée sur le recyclage, les déchets ont tous été traités. Si une majorité des déchets ont été confiés à des sociétés de recyclage, les canettes de soda ont été récupérées par une association sensibilisant sur le recyclage et les briques Tetra Pak ont été offerts à un autre artiste gravant spécialement sur ce type de support.

Crédits : Antoine Repessé
Crédits : Antoine Repessé
Crédits : Antoine Repessé
Crédits : Antoine Repessé

Sources : PositivRUfunk