in

Chine : pourquoi cet homme a-t-il tracé des flèches sur la route ?

Crédits : capture d'écran BCC

Excédé par les embouteillages chaque jour à la même intersection, ce citoyen chinois a décidé de tenter de régler le problème à sa manière. Cependant, c’était sans compter les caméras de vidéosurveillance et la police…

En Chine plus que dans beaucoup d’autres pays, le trafic est intense et les embouteillages très fréquents. Rester bloquer dans les bouchons alors que l’on ne désire qu’une chose, à savoir rentrer chez soi, peut donner le tournis à certaines personnes. C’est exactement ce qu’il s’est passé avec cet usager d’une ligne de bus de la ville de Lianyungang au nord-est du pays, comme le rapporte la BBC.

Tous les jours, l’homme nommé Cai restait bloqué exactement au même endroit pendant de longues et interminables minutes, au niveau d’une grosse intersection à fort passage. À force de perdre autant de temps dans cette artère bouchée, l’homme est revenu sur les lieux afin de tenter quelque chose d’improbable et de très dangereux.

Selon les images diffusées par la police datant du 27 septembre 2017, Cai s’est rendu en pleine journée sur l’intersection et à commencé à tracer de nouvelles flèches de signalisation. Le mouvement accéléré de la vidéo montre par ailleurs les risques encourus par l’intéressé car le trafic y est intense : les automobiles le frôlent alors que ce dernier est « en plein travail ». Le but de la manœuvre apparait clairement : inciter les voitures à s’avancer dans l’intersection plutôt que de rester au feu rouge.

Le fautif de 28 ans a évidemment été appréhendé par la police, à qui il a expliqué qu’il ne supportait plus que l’intersection soit bouchée alors que la file de gauche restait constamment vide. Ainsi, les services de voirie ont effacé les flèches frauduleuses et Cai a écopé d’une amende de 1 000 yuans, soit 127 euros. Non seulement celui-ci a risqué sa vie pour tracer ces flèches mais il aurait également pu créer d’importants accidents au niveau de l’intersection.

Voici les images diffusées par la police de Lianyungang :

Sources : BBCMashable