in

Une véritable révolution des toilettes est en cours en Chine !

Crédits : Flickr

Les toilettes sont un véritable problème en Chine, à tel point que le président Xi Jinping a lancé une vaste campagne de construction et de rénovation de toilettes. Le but ? Faire disparaître la mauvaise réputation du pays à ce niveau.

La dernière journée mondiale des toilettes s’est déroulée le 19 novembre 2017. À cette occasion, il est évidemment opportun de rappeler que les toilettes sont vitales dans le développement d’une population, limitant entre autres la propagation des maladies. L’Inde est l’exemple type d’une population gravement impactée par le manque de toilettes, car seulement un indien sur deux y a accès et les autres doivent faire leurs besoins en plein air, avec les problèmes sanitaires que cela engendre. Si l’Inde a décidé de lancer un programme afin d’éradiquer le problème d’ici à 2019, un autre pays à la réputation peu flatteuse cherche également à arranger sa situation : la Chine.

La Chine n’a jamais eu une réputation aussi accablante que celle de l’Inde mais il s’avère que dans ce pays, la forte croissance économique de ces dernières années n’a pas été synonyme d’amélioration des conditions de vie, ni sur l’ensemble du pays ni à tous les niveaux. Dans les zones rurales de Chine, où vivent près de 600 millions de personnes, les toilettes sont souvent très rudimentaires.

Néanmoins, même en ville, les toilettes publiques sont loin d’être un modèle : lieux communs non entretenus, à savoir des toilettes turques en ligne très insalubres et non fermées. Ainsi, hygiène déplorable et absence d’intimité ont contribué à forger une réputation peu enviable du pays, notamment chez les touristes. Cette réputation a été comprise par les autorités chinoises, qui comptent sur le tourisme comme un nouveau levier de croissance et en 2015, un plan a été adopté.

Résultat : plus de 70 000 toilettes ont été construites ou rénovées à travers le pays en presque trois ans. De nouveaux objectifs ont même été annoncés, à savoir en faire de même avec 64 000 autres toilettes d’ici à 2020. Signe d’une véritable révolution, ces engagements pris par le président Xi Jinping montrent une farouche volonté à se débarrasser de cette mauvaise réputation. Il y a quelques jours, une application mobile afin de trouver des toilettes en Chine a vu le jour, visant à apporter un plus pour la population et les touristes.

Voici un extrait de l’émission Hondelatte Raconte sur Europe 1, où le sujet est évoqué :

Sources : Europe 1RFILe Petit Journal