in

Beurk ! Un plongeur se filme dans des eaux remplies de plastique en Indonésie

Crédits : capture Youtube / cheeseandjamsandwich

Vous n’êtes toujours pas convaincu(e) de l’omniprésence et de la mauvaise gestion des déchets plastiques ? Cela ne saurait tarder. Le Britannique Rich Horner a pensé à définitivement vous donner la nausée en publiant une vidéo unique en son genre !

Bali est (un peu moins maintenant) une île franchement paradisiaque, si bien que n’importe qui aimerait y passer quelques semaines de vacances, si si, même vous ! Cependant, le tourisme de masse et une mauvaise gestion des pouvoirs publics ont malheureusement fait perdre de sa superbe à cette île. Le fait est que, comme dans pas mal d’endroits autour du globe, les eaux de Bali sont largement saturées de déchets plastiques.

Ainsi, Rich Horner vous passera certainement l’envie de faire de la plongée à Bali avec sa vidéo publiée le 3 mars 2018 sur Facebook et YouTube (visible en fin d’article). L’intéressé s’est lui-même filmé, arpentant les fonds marins proches du littoral de Manta Point à Nusa Penida. N’ayons par peur des mots, le plongeur est littéralement encerclé par des centaines de déchets plastiques ! Horrible, non ?

« Les courants océaniques nous ont apporté le joli cadeau d’une nappe de méduses, de plancton, de feuilles, de branches, de bâtons, etc. Oh, et un peu de plastique. Des sacs en plastique, des bouteilles en plastique, des gobelets en plastique… du plastique, du plastique, tellement de plastique ! »,
déclarait alors Rich Horner dans sa publication ayant été relayée de nombreuses fois par les internautes.

L’intéressé a également indiqué que ces déchets avaient « disparu » le lendemain. En revanche, ceux-ci ne se sont pas volatilisés mais ont été vraisemblablement transformés en microplastiques et/ou emportés par le courant.

Il faut savoir que l’Indonésie est tout de même le deuxième plus gros pollueur marin, juste derrière la Chine. Bien que le gouvernement indonésien a déclaré s’engager à réduire ses déchets marins de 70 % d’ici 2025 et d’y mettre les moyens financiers (1 milliard de dollars), l’initiative portée en 2016 par deux petites Indonésiennes de Bali contre le plastique semble déjà loin !

Sources : MashableHuffington Post