in

Le youtubeur au « chien nazi » a été jugé coupable

Capture vidéo

Il y a bientôt deux ans, un youtubeur écossais a posté une vidéo consternante dans laquelle un chien levait la patte lors-qu’il mentionnait l’expression « Sieg Heil », le salut nazi. Il y a quelque jours, l’intéressé a été jugé au tribunal.

Comment peut-on dresser un chien à réagir à des expressions telles que « Sieg Heil » ou « gazer les juifs » ? C’est pourtant ce qu’a fait Mark Meechan, un écossais d’une trentaine d’années ayant fièrement exposé sa bêtise sur Youtube dans une vidéo publiée en avril 2016. La vidéo, toujours en ligne et visible en fin d’article a atteint plusieurs millions de vues. Celle-ci avait évidemment suscité l’émoi sur la toile.

Un jugement intervenu 18 mois après les faits

Le petit bouledogue français nommé Buddha levait la patte et était captivé par les images d’un discours d’Adolf Hitler. L’homme avait tenté de prendre ses précautions en disant qu’il n’était pas raciste et qu’il avait fait cela pour embêter sa petite amie, propriétaire de l’animal.

Crédits : capture Youtube / Count Dankula

Le fait est que quelques jours après la publication de la dite vidéo, Mark Meechan avait été arrêté par la police écossaise et avait passé une nuit en garde à vue. Près de 18 mois plus tard, l’homme était jugé et reconnu coupable de crime haineux, comme l’explique la BBC dans un article du 20 mars 2018.

Une peine pouvant aller jusqu’à la prison ferme

Le shérif, l’équivalent en Écosse au président du tribunal, avait déclaré que le contenu mis en ligne par le youtubeur était injurieux, antisémite et raciste, également agavé par le préjugé religieux. Le tribunal a aussi fait entendre que de telles paroles ne pouvaient pas être prises à la légère sous couvert d’humour et ce malgré la liberté d’expression, qui aurait donc ici trouvé ses limites.

Mark Meechan risque une peine de six mois de prison ferme et une forte amende. Alors que la sentence n’a pas encore été prononcée, la défense du prévenu a tenté en vain de convaincre l’assemblée en indiquant que la vidéo ne devait être vue par seulement quelques amis.

Sources : BBCMashableEre Numerique