in

Une vidéo hilarante pour dédramatiser le toucher rectal !

toucher rectal
Capture vidéo Youtube

Une fondation canadienne a récemment diffusé un spot très original. Celui-ci, volontairement humoristique, tente de dédramatiser le cancer le plus courant chez les hommes. Le but étant également d’inciter les hommes à se faire dépister.

Rappelons tout d’abord que la prostate est une glande de l’appareil génital masculin. Sa fonction principale est de sécréter et stocker une partie du liquide séminal, l’un des constituants du sperme. Selon Doctissimo, plus de 70.000 hommes sont touchés par le cancer de la prostate en France chaque année. Au Canada, il s’agit de la troisième principale cause de décès par cancer, comme l’indique la Société canadienne du cancer.

Il s’agit tout simplement du cancer le plus commun chez les hommes. Il faut par ailleurs savoir que plus celui-ci sera rapidement dépisté et meilleures seront les conditions ainsi que l’efficacité du traitement. En cas de cancer de la prostate, le tissu de l’organe peut se durcir et des nodules peuvent se former. Ainsi, le meilleur moyen de dépister cette maladie reste encore le toucher rectal.

Une douzaine de main célèbres ont été reproduites pour les besoins du spot !
Crédits : capture Youtube / ProstateCancerCanada

Évidemment, peu d’hommes apprécient ce genre de manipulation. C’est face à ce constat que la fondation nationale Prostate Cancer Canada a récemment décidé de lancer une opération de sensibilisation baptisée The Famous Fingers Collection. Comme l’indique le site officiel du projet, il est question d’une vidéo humoristique mettant en avant la création d’une collection de mains dont l’index est pointé vers l’avant comme pour effectuer un toucher rectal.

Pas moins d’une douzaine de mains ont été reproduites et certaines sont très célèbres avec, on l’imagine, des sensations variées ! Citons Al Capone, Abraham Lincoln, Napoléon Bonaparte, Winston Churchill, Thor, BigFoot ou encore Frankenstein ! Le spot d’environ 1min20 est très amusant, jugez par vous-même :

Sources : PositivRCulturePub