in

Mesdames, voici le numéro de téléphone à donner aux gros lourds insistants !

Mesdames, vous n’aurez plus à supporter certains hommes qui ne vous laissent que peu de marge de manœuvre face à leur insistance. Désormais, vous pourrez leur donner un faux relié à un robot qui se chargera de leur faire la conversation !

Au bar, à la piscine, à l’arrêt de métro ou encore dans la rue, certaines femmes font face à des hommes trop « collants » qui les supplient afin d’avoir le numéro de téléphone. Le réflexe adopté par ces dernières est de donner un faux numéro, mais une parade existe : faire biper le téléphone de la dame afin de vérifier la véracité du numéro.

La solution pour les femmes fatiguées de devoir sans cesse rembarrer ces encombrants phénomènes est incarnée par le Boy Bye Bot. Il s’agit d’un robot en lien avec un numéro de téléphone évidemment faux, le 1-626-466-3293. Cette intelligence artificielle est destinée à discuter (par SMS) avec les hommes insistants et les désorienter.

Cette astuce est bien plus drôle et moins dangereuse pour envoyer un indésirable sur les roses, en plus d’un gain de temps et de paix conséquent. Ce Boy Bye Bot a été inspiré par The Rejection Line, un service téléphonique américain destiné à rejeter les appels indésirables.

Le moins que l’on puisse dire, c’est que les conversations sont délirantes puisque le robot donne la réplique aux hommes d’une façon assez spéciale. Dommage que le dispositif ne soit appliqué qu’aux États-Unis, mais l’on peut imaginer que certains se feront un plaisir de reprendre le concept dans d’autres pays et pourquoi pas en France.

Ci-dessous, quelques exemples de discussions :

— Hey, t’es là ?
— Salut. Première chose que tu dois savoir sur moi : je pense que Breaking Bad est vraiment surestimé.
— Quoi ?
— Tu as voté pour Trump ? Sois honnête. J’aime les garçons honnêtes.
— Euuuh, non.
— Sans blague…
— Arrête d’être bizarre, lol
— Arrête de me mentir.

ou encore :

— T’es tellement bonne.
— Je me disais. On est un peu comme Roméo et Juliette. Pas vraiment destinés l’un à l’autre, je pense. On a un truc de Capulet et de Montaigu… Qu’est-ce que t’en penses ?
— Doit-on mourir ensemble aussi ?
— Rends-moi service et fais un don pour le Planning familial.
— Hein !?
— Quelle est ta police préférée ? Je suis du genre Papyrus, perso.
— Times new roman.

D’autres exemples disponibles sur le site officiel du Boy Bye Bot.

Sources : KonbiniPaperMag

Notez cette actu