in

50 nuances plus sombres booste les ventes de cravaches et d’objets “bondages et BDSM”

Crédits : 50 nuances de Grey

Une simple remarque sur Twitter a été à l’origine d’un véritable buzz entourant les ventes de cravaches pour amateur d’équitation dans les magasins Decathlon. Il s’avère que le film 50 nuances de Grey a dopé les ventes de cet ustensile !

Le film à grand succès 50 nuances de Grey (2015) a-t-il augmenté le nombre d’adeptes de sports hippiques ? En réalité, la cravache se vend mieux chez Decathlon, mais son usage semble avoir été détourné. Tout est parti d’une blague faite sur Twitter par un internaute à laquelle le community manager de Décathlon a répondu sans tabou (voir-ci dessous).

La remarque n’est pas passée inaperçue, loin de là ! Outre les diverses réactions des internautes et le coté viral de cet échange, la chaine de magasin de bricolage Leroy Merlin a également commenté en indiquant n’avoir pas noté une hausse de ses ventes de marteau lors de la sortie des films de la saga Thor.

Ainsi, le film 50 nuances de Grey aurait suscité quelques vocations parmi les 4 millions de spectateurs français ayant vu cette production au cinéma ! Les vendeurs chez Décathlon ont sans doute été les premiers à être surpris par la hausse des ventes de cravaches.

Par ailleurs, le New York Post avait fait état en 2015 d’une hausse de 92% des ventes d’objets “bondages et BDSM” dans la boutique Babeland dans le quartier de Soho à New York. Nul doute que de nombreux sex-shops de par le monde ont vu les objets de cette catégorie augmenter. Le succès mondial du film aura donc permis de populariser quelque peu ce genre de pratiques sexuelles.

Sources : LCIHitek