in

Ne rigolez pas, ces vidéos d’apparence innocentes cachent une triste réalité…

Capture Youtube

Sur les différents réseaux sociaux, nous sommes nombreux à partager des vidéos amusantes. Parmi ces vidéos, certaines mettent en scène des animaux mais, malgré les apparences, il y a parfois derrière des cas de torture. Faites bien attention à ce que vous partagez !

Des milliers de vidéos mettant en scène des animaux ayant un comportement drôle sont devenues virales. Citons par exemple les « LOLCat » ou autres scènes de chiens et chats faisant des acrobaties et adoptant des gestes ou des traits de caractère humains. De véritables situations potaches et à l’apparence spontanée qui cachent parfois une plus triste réalité.

Il existe en effet des cas de maltraitance et de torture qui malheureusement, se trouvent encouragés par nos clics. Les Observateurs de France 24 sont allés interroger Leslie Ruby, dresseuse de chiens à Chengdu, en Chine, un pays particulièrement friand de ce type de vidéo (cf. la fin de l’article).

L’intéressé décrit par exemple les vidéos mettant en scène des chiens habillés et marchant dressés sur leurs pattes arrière. Évidemment, la première réaction qui nous vient à l’esprit est de considérer cela comme étant mignon et amusant. Leslie Ruby explique que la façon dont ces animaux sont dressés n’est pas décente.

Ainsi, les chiens apparaissant dans ce type de vidéos ont de fortes chances d’avoir été longuement forcés à se tenir debout, menacés, maltraités et parfois frappés. Par ailleurs, la dresseuse souligne que le fait de forcer ces chiens à se tenir debout est quelque chose de très nocif pour leurs os. Il faut également se rendre compte que si ces chiens se tiennent debout dans les vidéos partagées sur le Web, ceux-ci le font surtout par peur et par contrainte plutôt que par envie !

Il faudrait alors prendre un peu plus de précautions avant de partager aveuglément ce genre de contenu, et ce afin de ne pas encourager ces pratiques. D’autres situations similaires sont également expliquées dans le court reportage de France 24 que nous vous invitons à regarder :

Sources : MashableFrance 24

Ne rigolez pas, ces vidéos d’apparence innocentes cachent une triste réalité…
Notez cette actu