in

Voici les 8 échantillons du mur anti-clandestins que Trump aimerait construire face au Mexique

Crédits : capture Youtube The National

Bien que le président américain ne parvienne pas encore à financer le mur qu’il désire bâtir à la frontière mexicaine, celui-ci a tout de même découvert les huit échantillons grandeur nature qui lui ont été proposés !

Ce fût un des piliers de sa campagne présidentielle et Donald Trump n’en démord toujours pas malgré les critiques et autres remous que cette idée a suscités dans le monde entier. L’intéressé a toujours eu en tête d’ériger un mur entre les États-Unis et le Mexique, car il s’agit selon lui de la seule solution pour contenir l’immigration clandestine.

Ce mardi 13 mars 2018, le chef d’État s’est rendu en Californie, plus précisément dans une zone désaffectée fermée au public d’Otay Mesa, une petite commune située à proximité de San Diego et de la frontière avec la ville de Tijuana (Mexique). Le but ? Observer huit prototypes de différentes couleurs et structures (béton armé, acier), dont la taille est à peine en dessous des dix mètres de long et de hauteur, comme le montre le reportage visible en fin d’article.

Ces échantillons, exposés depuis le mois d’octobre 2017, sont très surveillés et sécurisés. Des plots en béton bloquent les véhicules qui voudraient éventuellement accéder au site, ce même site étant truffé de caméras et encerclé par des grilles. Il faut savoir que chacun des modèles présentés devrait être doté de propriétés anti-escalade dont nous ignorons encore la nature, selon la police des frontières (CBP) qui avait lancé un appel d’offres il y a quelques mois sous l’impulsion du président américain.

Par ailleurs, chaque portion du mur devrait coûter entre 400 000 et 500 000 dollars pour un montant total de 20 milliards de dollars, une somme astronomique. En effet, le mur devrait s’étendre sur 3 000 kilomètres de frontière ! Pensez-vous qu’il s’agit d’argent jeté par la fenêtre ? Chacun se fera évidemment son opinion. En attendant, Donald Trump, qui avait assuré que le Mexique paierait la construction du mur, cherche un financement auprès du Congrès américain pour l’instant sans succès. Le Mexique a de toute manière déjà fait part de son refus catégorique, ce qui est plutôt normal, n’est-ce pas ?

Sources : Business InsiderHuffington Post

Voici les 8 échantillons du mur anti-clandestins que Trump aimerait construire face au Mexique
Notez cette actu