in

Australie : un café fait payer plus cher la clientèle masculine

Crédits : Handsome Her sur Facebook

Un café australien fait actuellement couler beaucoup d’encre, car ce dernier fait payer l’addition des hommes plus cher de 18% que celle des femmes. Il s’agit ici de dénoncer les inégalités persistantes entre les deux genres, et ce, principalement dans le monde du travail.

Le Handsome Her est un café végan basé à Melbourne, dans le sud-est australien. Cet établissement est géré par des femmes et destiné majoritairement à une clientèle féminine. En Australie, le Handsome Her fait l’objet d’un débat houleux en raison des règles qui y sont appliquées et affichées sur une ardoise placée près du bar.

Crédits : Handsome Her sur Twitter

En effet, les hommes sont acceptés dans le café, mais doivent prendre connaissance de deux règles à respecter. La première est relative au fait que les femmes sont prioritaires au niveau des sièges disponibles. Ainsi, dans le cas où l’établissement est bondé, aucune femme n’est censée rester debout au profit d’un homme, car ce dernier devra lui laisser sa place.

La seconde règle, celle qui visiblement nourrit le plus le débat, est relative à une addition plus salée pour les hommes. En effet, ceux-ci ont une majoration de 18 % sur le total des consommations, un pourcentage sensiblement identique à celui représentant l’écart des salaires entre hommes et femmes en Australie (17,7 %). Cet écart avait été relevé par un rapport publié en 2016 par une agence australienne dont la mission est de veiller au respect de l’égalité professionnelle entre les sexes. La troisième règle du Handsome Bar vient boucler la boucle et se passe de commentaires : « le respect va dans les deux sens ».

Alors que de nombreux hommes s’insurgent des règles adoptées par l’établissement, la propriétaire Alex O’Brien tient à rappeler la réalité. En effet, la « taxe » en question n’est pas une obligation et il est simplement demandé aux hommes s’ils veulent bien payer les fameux 18 % afin de soutenir ce qui n’est autre qu’un mouvement idéologique contestataire, disons-le bien fondé. Il s’agit également d’ouvrir la porte à un dialogue sur les inégalités salariales entre hommes et femmes dans tout le pays.

Il faut également savoir que l’argent récolté par ces 18 % de majoration sera reversé à des associations venant en aide à des femmes victimes de discrimination en milieu professionnel.

Sources : MashableHuffingtonPost

Australie : un café fait payer plus cher la clientèle masculine
Notez cette actu