in

Comment connaitre la qualité de l’eau pour la baignade ?

Crédits : pxhere

Afin de connaître la qualité de l’eau pour la consommation ou pour la baignade, la France dispose d’une loi sur l’eau datant de 1992. Heureusement, les points de vigilances sont souples, pouvant se renforcer et évoluer d’année en année.

Comment connaît-on la qualité d’une eau ?

Le prélèvement d’échantillons se fait plusieurs fois par an et à différents endroits du cours d’eau en fonction de ce qui est recherché. Par exemple, pour mesurer la pollution d’un site, on va prélever de l’eau juste en dessous pour s’assurer que les normes sont respectées.

En France, les prélèvements sont répartis en 5 catégories :

Classes de qualitéCodes Couleur
Très bonne
Bonne
Moyenne
Médiocre
Mauvaise

Il s’agit ici de la procédure pour la baignade. En ce qui concerne l’eau destinée à la consommation, les prélèvements se font directement au robinet.

Concrètement, comment dois-je faire pour savoir si je peux laisser mes enfants aller nager dans l’eau ?

L’État propose désormais une carte interactive sur les différents sites de baignade recensés en France. Cela permet de savoir rapidement si l’eau à proximité permet ou non la baignade de nos têtes blondes.

fille eau baignade baigner matelas gonflable
Crédits : pxhere

Comment faire si un site de baignade près de chez vous n’est pas contrôlé ?

Ce sont les collectivités qui transmettent les différents lieux de baignades à l’État. Si l’un des sites que vous fréquentez n’est pas couvert, c’est donc auprès de votre collectivité qu’il faut faire une demande.

En plus de la pollution, quels sont les autres risques ?

La pollution microbiologique

Des bactéries pouvant entraîner des maladies se retrouvent parfois dans l’eau lorsqu’il y a eu un problème à une station d’épuration des eaux usées à proximité. Il est donc important de se tenir informé de ce genre d’événements.

Les animaux peuvent aussi être porteurs de bactéries qui se déposent dans l’eau.

Les algues microscopiques

Dans ces algues, on retrouve notamment les phytoplanctons dont la spiruline fait partie. Mais toutes ne sont pas aussi bénéfiques. Certaines vont ainsi provoquer une coloration de l’eau et libérer des toxines pouvant atteindre l’être humain. Pour limiter ces risques, le ministère de la Santé suggère de se baigner dans les zones définies par les communes et incite à ne pas aller dans des zones trop ” sauvages “.

Source.

Articles liés :

Comment connaitre la qualité de l’eau pour la baignade ?
noté 5 - 2 vote[s]