in , ,

Les canards : une solution alternative aux pesticides

Depuis la fin des années 80, un Japonais nommé Takao Furuno cultive du riz à l’aide de canards. En expérimentant, il a su créer une symbiose dans ses cultures entre les plantes et les animaux.

Comment lui est venue cette idée d’alternative aux pesticides ?

La pratique est très ancienne et était très répandue. On retrouve ainsi des traces de l’utilisation des canards dans la culture du riz en Chine ou en Afrique. Mais Takao Furuno était un Japonais qui n’avait jamais pratiqué cette méthode. On ne sait pas vraiment comment il a su qu’il pouvait le faire, et lui-même entretient encore le mythe aujourd’hui.

Ce que l’on sait, c’est qu’en 1978, il s’est lancé dans l’agriculture biologique après la lecture du Printemps silencieux de Rachel Carson. Pendant 10 ans, lui et sa femme, Kamita, ont lutté comme ils le pouvaient contre les mauvaises herbes, les insectes, etc. Ils ont d’ailleurs essayé d’introduire des carpes comme alternative aux pesticides dans leurs rizières, mais cela a mal fonctionné, car il manque encore quelque chose. En juin 1988, il a lâché ses premiers canetons dans ses rizières. Ce premier test fut un succès : les canards n’ont pas touché au riz, mais se sont attaqués à tous les parasites. La solution pour se passer des pesticides avait été (re)trouvée.

Cette alternative aux pesticides ne fut pour autant pas facile à adopter. Et il lui a fallu encore 3 ans  à Takao Furuno pour maîtriser cette méthode. Lui et sa femme ont dû faire face à une épidémie ou à des chiens sauvages qui venaient décimer l’élevage. Ils n’ont cependant pas abandonné et ont trouvé des solutions aux différents problèmes.

La surprise, c’est que l’on peut noter une véritable symbiose entre les carpes et les canards. En faisant leurs besoins, ces derniers vont alimenter des espèces de phytoplanctons. Ceux-ci servent de nourriture aux carpes.

Principe symbiose entre les differents elements canards phytoplanctons riz
Représentation de la symbiose entre les différents éléments de la ferme de Takao Furuno.

Quel est le rôle des canards ?

Les canards servent à plusieurs choses :

  • manger les insectes et les mauvaises herbes
  • écraser les mauvaises herbes qu’ils n’ont pas mangées
  • remuer la terre en marchant dessus, ce qui l’oxygène
  • fertiliser le sol
  • offrir une nouvelle source de revenu au couple

Les canards sont plus qu’une alternative aux pesticides, ils alimentent la terre et sont en symbiose avec elle.

Les résultats de l’élevage de canards dans les rizières

La ferme biologique produit désormais autant qu’une ferme de même taille qui utilise des pesticides, mais sa rentabilité est bien supérieure puisque Takao Furuno n’a pas besoin d’en acheter. De plus, il peut diversifier ses revenus en vendant des canards et des carpes aux habitations avoisinantes.

Pour la vente du riz, Takao Furuno a deux solutions principales : vendre son riz dans la région ou sur internet. Il y a quelques années, il a investi dans des machines pour emballer directement sa production dans son exploitation.

En 2001, Takao Furuno a écrit un livre intitulé “Le Pouvoir du canard” dans lequel il présente sa technique d’alternative aux pesticides. Ce livre contient, entre autres, les résultats d’une thèse que lui avait demandé une université curieuse de ces méthodes.

Aujourd’hui, on estime à 75 000 le nombre de petites exploitations asiatiques qui utilisent les canards dans les rizières comme alternative aux pesticides et l’agriculteur voyage à travers le monde pour partager son histoire. Voici par exemple une interview qui a eu lieu à Montpellier lors de la première conférence internationale sur les systèmes de production rizicole biologique en 2012.

Source : Supagro, Living Circular, Bipiz

Articles liés :

Les canards : une solution alternative aux pesticides
noté 3.2 - 5 vote[s]