in ,

Comment bien choisir son chat ?

Crédits : Pexels

Ils sont tous mignons et le choix est souvent difficile à faire ! Cependant au-delà de l’apparence, il faut considérer d’autres caractéristiques pour bien choisir son chat.

De race ou de gouttière ?

Tout d’abord, il est nécessaire de se demander s’il l’on préfère adopter un chat de race ou un chat de gouttière. Il faut savoir qu’en France, seulement 5% des chats sont des chats de race souvent issus d’un élevage et ceux-ci ont un document officiel (pedigree) relatif à leur généalogie.

S’il est facile de prévoir à quoi va ressembler le chat de race, le chat de gouttière peut révéler quelques surprises au niveau de son apparence. Par ailleurs, le chat de race est réputé pour être plus sociable – car élevé en conséquence – mais également moins robuste en raison du risque de consanguinité, puisque les deux parents doivent être de la même race. De plus, ce type de chat plutôt choyé bénéficie généralement de nombreux traitements et sort assez rarement en extérieur.

Au-delà de l’apparence, le chat de gouttière peut surprendre, par exemple au niveau de son tempérament qu’il se forgera dès les premières semaines qui suivent sa naissance, mais aussi en fonction de ses géniteurs. Côté financier, le chat de gouttière se révélera en revanche bien moins cher qu’un chat de race !

Mâle ou femelle ?

Le mâle aura une corpulence plus imposante et aura davantage tendance à se bagarrer alors que la chatte connaît – dans les cas de non-stérilisation – des périodes de chaleur toutes les 2 à 3 semaines du printemps à l’automne. Ainsi, gare aux portées de chatons surprises ! En somme, il existe des défauts de chaque côté.

Chaton ou chat adulte ?

Le chaton aura tendance à vouloir courir partout et à vouloir tout explorer ! Au maître de lui apprendre comment être propre et placer des limites à ne pas franchir. Avoir un chat adulte nécessitera moins de patience, car ce dernier sera plus calme et n’aura pas besoin d’être constamment surveillé comme c’est le cas du chaton. Par contre, un chat adulte aura peut-être développé de mauvaises habitudes dont il aura du mal à se défaire ! Ici encore, la préférence dépend des personnes.

Source

Articles liés :

Au Japon, l’île aux chats appelle à l’aide et reçoit un important soutien !

Cette mosquée d’Istanbul ouvre ses portes aux chats errants

Un biker recueille un chat gravement brûlé et l’embarque en road trip à travers les Etats Unis

Comment bien choisir son chat ?
Notez cette actu