in

L’environnement est mis à l’honneur avec deux nouveaux Nobel

Crédits : iStock

Le prix Nobel de l’économie n’est pas un prix Nobel à proprement parler. Il faut comprendre par là qu’il est décerné par la banque centrale de Suède, son nom complet est : “le prix Sveriges Riksbank en sciences économiques à la mémoire d’Alfred Nobel”. Il a été proposé en 1968 et les premiers lauréats ont été nommés en 1969. Cependant, ce prestigieux prix suit un parcours équivalent et sa renommée n’en est pas moindre, loin de là.

William D. Nordhaus et Paul M. Romer, les lauréats 2018

Cette année, les lauréats sont tous les deux des économistes attachant une grande importance au long terme. Ainsi, William D. Nordhaus a reçu son prix “pour intégrer le changement climatique dans l’analyse macroéconomique à long terme” et Paul M. Romer “pour intégrer les innovations technologiques dans l’analyse macroéconomique à long terme”.

Des années de recherche sur ces sujets

Paul Romer a jeté les bases de ses travaux avec une publication dans les années 90. Il a été l’un des premiers à affirmer que les innovations technologiques et la passation des savoirs avaient une importance capitale pour une croissance économique raisonnable et stable.

William Nordhaus s’est intéressé au climat et à ses implications sur l’économie au milieu des années 70 quand les scientifiques tiraient l’alarme pour la première fois sur le sujet.

Une réponse réelle aux problèmes environnementaux avec ces prix ?

Pas vraiment, il s’agit ici de récompenser deux personnalités qui ont énormément contribué à créer des modèles pour comprendre les conséquences des innovations technologiques et surtout des changements climatiques. En intégrant de tels problèmes dans l’économie, ces deux scientifiques ont certainement poussé de nombreux dirigeants d’entreprises à se sentir directement concernés. Aujourd’hui, leurs modèles sont connus et enseignés dans de nombreuses écoles et universités.

Voici des interviews téléphoniques de ces deux scientifiques :

Source : nobelprize.org

Vous aimerez aussi :

L’environnement est mis à l’honneur avec deux nouveaux Nobel
noté 5 - 1 vote