in ,

Voici Eden, le premier préservatif remboursé par la Sécu !

Crédits : iStock

Le Ministère de la Santé est à l’origine du remboursement par l’Assurance maladie de préservatifs. Cette mesure destinée à rendre plus efficace la prévention entrera en vigueur dans moins de deux semaines et concernera les préservatifs Eden, fabriqués par un laboratoire français.

Une mesure juste pour marquer le coup ?

Après l’apparition des préservatifs végans et écologiques, la ministre de la Santé, Agnès Buzyn, a annoncé que les préservatifs masculins seront remboursés par l’Assurance maladie, et ce, à partir du 10 décembre 2018 selon une publication du Quotidien du Médecin du 27 novembre 2018 reprenant un communique de presse des Laboratoires Majorelle (PDF en français / 3 pages).

“Notre mission est de corriger les inégalités et les dysfonctionnements de marché afin de permettre un meilleur accès aux médicaments essentiels au plus grand nombre et en particulier aux plus démunis. Notre philosophie de développement est très différente des firmes pharmaceutiques classiques dans la mesure où la rentabilité économique n’est pas notre premier critère de choix” , peut-on lire sur le site des Laboratoires Majorelle.

Il s’agit d’une mesure également destinée à marquer la journée mondiale de lutte contre le Sida du 1er décembre 2018. Il faut savoir que le remboursement concernera seulement les préservatifs Eden® en taille classique et XL et uniquement en cas de prescription faite par un médecin ou une sage-femme. Par ailleurs, seul le préservatif masculin sera remboursé et rien n’a été évoqué à propos du préservatif féminin.

Crédits : Laboratoires Majorelle

En revanche, évoquons le fait qu’il est ici question d’un remboursement partiel. En effet, la mesure prévoit que l’Assurance maladie rembourse les préservatifs en question à hauteur de 60%. Concernant les prix de vente, nous sommes à 1,30 euro la boite de 6 préservatifs, 2,60 euros la boite de 12 et enfin, 5,20 euros la boite de 24.

Le SIDA touche de plus en plus les seniors en France

Selon l’Organisation mondiale de la Santé (OMS), 36,7 millions de personnes vivaient avec le VIH fin 2016. Cette même année, près de 1,8 million de personnes ont été infectées et 1 million sont décédés des suites du sida.

Selon une récente enquête de Santé Publique France, 20% des nouveaux séropositifs de notre pays sont des seniors (+ de 50 ans). L’enquête s’est intéressée aux découvertes de la séropositivité VIH chez les seniors entre 2008 et 2016 et a comparé ces chiffres à ceux des adultes de 25 à 49 ans. Le fait le plus alarmant concerne le retard de diagnostic. En effet, les seniors sont plus nombreux que les autres à avoir découvert leur séropositivité à un stade avancé de l’infection.

Sources : Le Quotidien du MédecinLe FigaroDoctissimo

Articles liés :

Ce préservatif du futur va vous aller comme une seconde peau !

Voici Hex, le préservatif du futur !

Voici les erreurs à ne pas commettre avec les préservatifs !

Voici Eden, le premier préservatif remboursé par la Sécu !
noté 4.5 - 4 votes