in ,

Voici la liste actualisée des normes environnementales applicables aux constructions neuves

La préservation de l’environnement est désormais au centre de toutes les préoccupations. Et y compris dans l’immobilier ! En effet, les normes environnementales dans le bâtiment ont bien évolué ces 15 dernières années. Si vous êtes à la recherche d’un logement neuf ou si vous prévoyez de construire une maison, voici quelques clés pour vous y retrouver. 

Une petite histoire des normes…

En France, c’est le secteur du bâtiment qui consomme le plus d’énergie. Ainsi, il était urgent de mettre en place de nouvelles mesures afin de réduire l’impact environnemental des nouvelles constructions mais aussi de réduire les factures. Et ce qu’il s’agisse de maisons individuelles ou de bâtiments collectifs. En ce sens, les normes environnementales dans l’immobilier ont, depuis leur apparition en 2007, évolué jusqu’à devenir particulièrement exigeantes.

En effet, en 2007, la seule exigence était de ne pas dépasser 50 kWh/an en terme de consommation d’énergie (chauffage, eau chaude, climatisation). C’est ce qu’on appelle le label BBC (Bâtiment Basse Consommation), devenu la norme en 2013 pour tous les nouveaux bâtiments. L’objectif étant alors d’amorcer un mode de construction plus responsable.

Mais en 2013 le label BBC est remplacé par les labels HPE (Haute Performance Énergétique) et THPE (Très Haute Performance Énergétique). Ces derniers visent une réduction de 10 à 20% de la consommation d’énergie des bâtiments neufs. Toutefois, le label BBC est toujours effectif en matière de rénovation.

maison bbc
Crédits : François GOGLINS/Wikimedia Commons

Enfin, dernièrement, de nouvelles normes environnementales ont été fixées par la RT2012 (Réglementation Thermique 2012), le programme mis en place par l’État pour réduire les consommations énergétiques des constructions neuves. Ces normes à respecter lors de la construction d’une maison se situent dans une démarche “positive”. En effet, il ne s’agit plus seulement pour un nouveau bâtiment de limiter sa consommation d’énergie mais de produire sa propre énergie. Encore mieux, d’en produire plus qu’il n’en consomme ! Le tout grâce aux énergies renouvelables (panneaux solaires, géothermie…), à une isolation efficace et au choix de matériaux plus respectueux de l’environnement.

Ainsi, les futures constructions devront respecter les labels E+C- (Énergie positive, réduction carbone) et BEPos (Bâtiment à Énergie Positive), sortis respectivement en 2016 et en 2017. Ces deux labels donnent le ton des futures normes environnementales qui entreront en vigueur avec la RT2020.

Ce n’est toujours pas clair ? On vous laisse découvrir cette petite infographie qui devrait rendre les choses plus limpides :

infographie superimmo

Les normes environnementales actuelles dans le neuf

Si vous souhaitez construire votre maison, voici toutes les normes environnementales que vous devrez respecter :

  • Une isolation efficace : respect des coefficients thermiques (sol, mur, toit) et étanchéité à l’air…
  • Une consommation d’énergie primaire maximale de 50 kWh/m²/an.
  • Une température intérieure inférieure à la température de référence au cours des 5 jours les plus chauds de l’année : c’est ce qu’on appelle le “confort d’été” et cela ne s’applique qu’aux bâtiments non climatisés.
maison panneaux solaires
Crédits : F5ZV/Wikipédia

Pour aller encore plus loin…

L’évolution des normes des deux dernières décennies est un véritable tremplin pour deux nouveaux types de bâtiments : la maison passive et la maison à énergie positive, identifiées par les labels BEPAS (Bâtiment à Énergie Passive) et BEPOS (Bâtiment à énergie positive). Ce type de construction est capable de se passer d’un mode de chauffage traditionnel, il consomme donc très peu d’énergie… et surtout en produit ! Cette performance énergétique est rendue possible grâce à une bonne isolation, à une conception bioclimatique (c’est-à-dire qui profite d’apports solaires et géothermiques) et à des appareils électroménagers spécialement conçus pour ce type d’habitat. 

Mais attention, avec la RT 2020, ces bâtiments vont devenir la norme. Si vous décidez de construire votre habitation en 2020, vous devrez alors respecter les règles suivantes :

  • Une consommation de chauffage maximale de 12 kWhep/m²/an, notamment grâce à une isolation thermique renforcée pour réduire la déperdition d’énergie.
  • Une consommation totale d’énergie primaire inférieure à 100 kWh/m²/an (cela intègre toute la consommation d’énergie, appareils électriques et éclairage compris, ce qui diffère du label BBC qui ne prend en compte que les besoins thermiques).
  • Une production d’énergie renouvelable couvrant tous les besoins énergétiques de la maison ou de l’immeuble (et, si possible, qui les surpasse) : énergie solaire, poêle à bois, récupération des eaux pluviales…

Ainsi, l’objectif à moyen terme est que chaque nouvelle construction représente une entité neutre en terme de consommation d’énergie. Voire même qu’elles deviennent à elles seules de véritables petites centrales de production d’énergies renouvelables.

Source

Articles liés :

Maisons intelligentes : à quoi servent ces logements du futur ?

Qu’est-ce que l’éco-construction ? 

Comment faire pour meubler un logement de façon écoresponsable ?

Voici la liste actualisée des normes environnementales applicables aux constructions neuves
noté 4.8 - 4 vote[s]