in ,

Comment cette ville diminue la facture de ses habitants tout en menant à bien sa transition écologique

Si d’une manière générale la France peine à mener à bien sa transition écologique, certaines villes sortent du lot. C’est le cas de Loos-en-Gohelle, une commune du nord du pays où sont financés des logements écologiques afin de réduire la facture énergétique des habitants.

Une ville favorisant l’écoconstruction

Le court reportage réalisé par France 3 régions et publié le 5 décembre 2018 (voir en fin d’article) évoque Loos-en-Gohelle, une bourgade du Pas-de-Calais où vivent environ 6500 personnes (2015). Or il s’avère que la municipalité tente de faire baisser drastiquement la facture énergétique de sa population en encourageant l’écoconstruction.

Connue pour avoir fait partie des communes minières du bassin minier du Nord-Pas-de-Calais, Loos-en-Gohelle est depuis 1997 présentée comme étant un pilote du développement durable en France. La municipalité aide en effet ses citoyens en ce qui concerne diverses installations écologiques. Cela se traduit par exemple par l’isolation – toit, murs et triple vitrage aux fenêtres – ou encore le remplacement de chaudière.

Par exemple un immeuble, où se trouvent 222 logements, a été équipé d’un système ingénieux de pompe à chaleur collective. Cela a seulement nécessité l’installation d’un thermostat, d’une ventilation ainsi que d’une bouche d’aération chez chaque habitant.

Crédits : capture Youtube / France 3 Hauts-de-France

Des coûts réduits

L’écoconstruction n’est pas beaucoup plus coûteuse que les autres moyens (+10%), selon le site de la ville. D’un autre coté, de sérieuses économies de fonctionnement sont réalisables ainsi qu’une réduction de la facture au niveau des habitants. Par ailleurs, la municipalité désire aller plus loin en assurant à tous ses habitants des économies sur les factures d’énergie d’ici 2050. Pour ce faire, il est question d’installer progressivement un total de 2 500 m² de panneaux photovoltaïques sur les toits de certains bâtiments (salle des fêtes, salle de sport, écoles, etc.)

A l’heure où les gilets jaunes grognent chaque semaine, Loos-en-Gohelle fait figure d’exemple que de nombreuses autres communes pourraient suivre. En effet, cette ancienne ville minière a su tirer partie du développement durable sans taxer davantage ses citoyens. Rappelons également qu’il  existe des labels dans le domaine du bâtiment pour celles et ceux qui souhaitent construire leur maison selon des normes plus respectueuses de l’environnement.

Sources : France InfoLCI

Articles liés :

Voici Wikkelhouse, la maison écologique en carton recyclé

Bio-construction : une société invente des briques révolutionnaires en champignon !

La construction modulaire : un marché en plein essor 

Comment cette ville diminue la facture de ses habitants tout en menant à bien sa transition écologique
noté 4.5 - 2 vote[s]