in ,

Le calcul du “Nutri-Score” sera amélioré pour faire face aux géants de l’agroalimentaire !

Le système d’étiquetage nutritionnel connu sous le nom de Nutri-Score – présent sur les produits alimentaires – connaîtra une amélioration. Avec l’aide du Ministère de la Santé, Open Food Facts désire renforcer son calcul afin de contrer les petites tricheries des industriels.

Qu’est-ce que le Nutri-Score ?

Le Nutri-Score (ou système 5 couleurs) est un système d’étiquetage nutritionnel. Celui-ci est basé sur la présence d’un logo avec cinq valeurs allant de A à E (du vert au rouge). Mis en place par le gouvernement français en 2016 dans le cadre de la Loi de modernisation du système de santé, ce système a pour but de permettre aux consommateurs de faire le choix de produits plus sains. Il est également question de participer au recul de certaines maladies telles que le diabète et l’obésité.

Très critiqué dès son apparition, car celui-ci reste facultatif, le Nutri-Score n’est toujours pas obligatoire. Ainsi, le projet collaboratif en ligne Open Food Facts – à qui l’on doit l’élaboration du Nutri-score – estime que les industriels de l’alimentaire ne jouent pas franchement le jeu et cela est justement la conséquence du caractère facultatif du Nutri-Score !

Crédits : Open Food Facts

Vers un renforcement de cet étiquetage

Après avoir constaté des anomalies concernant de nombreux produits, Open Food Facts a signé un partenariat avec l’Agence nationale de santé publique, placée sous la tutelle du Ministère de la Santé. Le fait est qu’il est nécessaire d’agir, car certains géants de l’agroalimentaire comme Unilever, Nestlé, Mars, Mondelez ou encore PepsiCo refusent encore d’appliquer le Nutri-Score.

En pratique, il est question d’améliorer la base de données d’Open Food Facts avec les informations transmises par les industriels. Il s’agit d’améliorer le calcul, mais également de proposer un meilleur service au niveau de l’application smartphone dédiée, spécialement dans le cas des produits n’affichant pas le Nutri-Score.

Rappelons que 700 000 produits sont répertoriés, et ce, grâce à l’action de 16 000 contributeurs issus de 200 pays différents. L’application tente de calculer le Nutri-score en fonction de la compositions des produits (santé, OGM), du développement durable (circuit court/long) ou encore d’un point de vue éthique (traitement des animaux).

Sources : RFINumerama

Articles liés :

Cette application vous indique les produits alimentaires peu respectueux de votre santé

L’application BuyOrNot pour s’assurer de consommer éthique !

À quoi ressembleraient les publicités si l’industrie-agroalimentaire était honnête avec les consommateurs ?

 

Le calcul du “Nutri-Score” sera amélioré pour faire face aux géants de l’agroalimentaire !
noté 5 - 1 vote[s]