in

Gilets jaunes : un collectif appelle les maires de France à un “vrai débat” face au “piège” du Grand débat national

Crédits : Wikipedia

Un collectif de gilets jaunes a lancé un appel au “vrai débat” auprès des maires de France et de l’ensemble des citoyens du pays. Il est question de mettre en place une alternative au Grand débat national qui serait un “piège” et une “mascarade”.

Le Grand débat national

Annoncé le 18 décembre 2018 par le Président Emmanuel Macron, le Grand débat national est un débat public et médiatisé dont le but est de tenter de mettre un terme au mouvement des Gilets jaunes en France. Lancée le 15 janvier – deux jours après la Lettre aux Français du Président –  cette procédure est prévue pour être clôturée le 15 mars 2019. Comme l’explique un article publié par Le Parisien du 1er février 2019, cette consultation nationale semble être couronnée de succès, si bien que beaucoup demandent à ce que les débats se poursuivent même après la date butoir.

Le Grand débat national est composé de quatre thèmes : organisation de l’État, démocratie et citoyenneté, transition écologique et fiscalité. Il s’agit selon le gouvernement de “redonner la parole aux Français sur l’élaboration des politiques publiques qui les concernent”.

Deux phases composent le débat, à savoir la remontée des cahiers de doléances et des échanges entre citoyens et maires puis le débat autour de questions suscitées par les quatre thèmes choisis par le Gouvernement. Selon les préfets dans une note ministérielle, les éléments qui semblent préoccuper le plus les Gilets jaunes sont la fiscalité, le pouvoir d’achat, l’abandon des territoires ruraux, l’immigration ainsi que la limitation à 80 km/h sur les routes.

Un débat qui serait une “mascarade”

La plateforme le-vrai-debat.fr a été lancée par un collectif de gilets jaunes estimant que le Grand débat national est un piège pour se moquer une fois de plus des citoyens.

“Nous lançons l’appel au VRAI DÉBAT auprès des maires de France & de nos concitoyens”, peut-on lire dans l’appel en question.

Le collectif dont l’équipe provient des quatre coins du pays désire mettre à disposition de tous un cahier de doléance numérique et des outils de démocratie ouverts dans le cadre de ce “vrai débat”. Par ailleurs, le collectif rappelle la contestation du Grand débat national par les maires “gaulois réfractaires” dont celle de Réné Revol – maire de Grabels (Hérault) – à voir ci-dessous :

Sources : Le ParisienLe Vrai Débat

Articles liés :

Qu’est-ce que le RIC, nouvelle revendication principale des gilets jaunes ?

Smic à 1300€, salaire maximum, impôts : des gilets jaunes publient leur liste de 40 revendications

Hausse de la prime d’activité : faites le test pour savoir si vous pouvez en bénéficier

Notez cet article