in

Comment bien choisir son thé vert ?

Crédits : Wikipedia

Saviez-vous que le thé est la boisson la plus bue dans le monde juste après l’eau ? Particulièrement prisé, le thé vert existe sous de nombreuses marques et provient de différentes cultures et pays. Comment faire soin choix ?

Les thés verts chinois et japonais

Sans surprise, la plupart des thés verts proviennent de Chine et du Japon. Il faut savoir que ce type de thé est caractérisé par une absence (ou très peu) d’oxydation au niveau des feuilles. Le résultat est obtenu en stoppant les enzymes oxydantes via l’exposition des feuilles à la chaleur juste après la cueillette. En Chine, le chauffage se fait à l’aide d’une cuve métallique chauffée, alors qu’au Japon il est réalisé à la vapeur.

Comment reconnaître un bon thé ?

Récemment , l’association UFC Que Choisir a publié un guide afin de s’y perdre le moins possible dans le dédale des choix concernant le thé vert. En Europe, les thés de meilleure qualité se trouveront dans les maisons spécialisées. Cependant qualité oblige, le prix sera gonflé en conséquence, également accompagné d’une bonne part de marketing. Pour les thés les moins chers, les fabricants sont malheureusement tentés d’effectuer des mélanges avec des thés de qualité médiocre, provenant parfois de pays peu réputés pour leur production de thé.

Si le choix d’un thé doit donc se baser sur le prix, un détail ne trompe jamais concernant sa qualité : son aspect. En effet, un thé dont l’aspect se compose davantage de brisures ou de poudre que de feuilles entières n’est pas un gage de qualité, loin de là (voir image ci-après). Un thé de qualité se composera donc essentiellement des jeunes bourgeons du théier.

Crédits : UFC Que Choisir

Les produits chimiques dans le thé

S’il semble que les thés verts de qualité récoltés à une saison optimale ont bien moins besoin d’intrants chimiques pour se développer, les thés de piètre qualité – le plus souvent en sachet – en contiendraient beaucoup plus. Par ailleurs, les thés bon marché ne sont jamais totalement dépourvus de résidus de pesticides et autres produits.

Il s’agit d’une révélation déjà faite en 2018 par l’association UF Que choisir qui a mené une enquête concernant 16 marques de thé vert en sachet. Toutes marques confondues, des traces de répulsifs à oiseaux, de pesticides, ou encore de métaux lourds ont été détectées. Par ailleurs, les sachets de thé vert bio n’ont pas fait exception. Enfin, la majorité des thés verts analysés provenaient du Japon et de Chine, ce qui prouve bien que même les pays les plus réputés pour leur thé peuvent avoir de grandes différences de qualité au sein même de leur production.

Source

Articles liés :

6 raisons de passer au rooibos, le nouveau thé… sans théine !

Caféine : 4 effets inattendus sur le corps selon la science

Le meilleur café au monde cache une terrible réalité relative à l’exploitation animale

Notez cet article