in

Précurseur en Europe, pourquoi la Finlande a abandonné le revenu universel ?

Crédits : Pixabay

Alors que le revenu universel fait partie des requêtes formulées par les Gilets Jaunes, il s’avère que la Finlande l’a déjà testé. En effet, ce pays a testé pendant deux ans l’application d’une telle allocation sans condition auprès de chômeurs tirés au sort.

Un revenu universel en France ?

Le revenu universel (ou revenu de base) est l’allocation d’une somme d’argent fixe sans condition de ressources ni obligation de travail. Alors que cette allocation est par définition prévue pour être attribuée aux citoyens dans leur ensemble, la critique la plus fréquente est la suivante : les individus travailleraient moins sans incitation.

En France, le revenu universel n’existe pas, mais les Gilets Jaunes le réclament. Par ailleurs, un article publié par Le Monde le 8 mars 2019 dévoilait une entrevue avec l’élue écologiste Martine Alcorta. Cette dernière avait indiqué avoir défendu un projet de revenu universel en 2016 tout en tentant de démontrer qu’il ne s’agissait pas d’assistanat. L’élue évoquait les termes de “tremplin”, de “sécurité psychologique” ou encore de “contribution au dynamisme”.

Crédits : Flickr / Revenu de base

La Finlande en précurseur européen

Les pays scandinaves sont souvent avant-gardistes concernant les questions sociales. En 2015, la Finlande avait déclaré vouloir tester le revenu universel et évaluer ses effets en vue d’une possible adoption définitive. Finalement lancé en 2017, 2000 chômeurs tirés au sort ont perçu 560 euros par mois de la part de l’Etat, et ce, sur une durée de deux ans. Cependant, alors qu’une évaluation était prévue en 2019, le gouvernement a finalement décidé de passer à autre chose.

Cette mesure s’est ainsi révélée être un échec et ne sera donc pas prolongée. S’il est bien question d’une allocation versée de manière inconditionnelle, il faudra repasser en ce qui concerne le caractère universel : le faible échantillon de personnes en ayant bénéficié ainsi que la courte durée d’allocation en témoigne.

Le fait est que le but du gouvernement finlandais n’était pas la réduction des inégalités ou l’émancipation individuelle, mais l’expérimentation d’une solution à court terme de réduction du chômage. Tout n’est pourtant pas à jeter, car la mesure a fonctionné pour certaines personnes qui ont pu retrouver un emploi ou même se lancer à leur compte. Cependant, nous n’avons toujours aucun exemple en Europe où le revenu universel a été appliquée sur une longue durée et pour toute la population.

Sources : L’ExpressHuffingtonPostGuruMed

Articles liés :

Les tribunaux sont débordés par les affaires concernant les gilets jaunes !

Gilets jaunes : 116 enquêtes ouvertes par l’IGPN pour suspicions de violences policières

Qu’est-ce que le RIC, nouvelle revendication principale des gilets jaunes ?

Notez cette actu