in

La ville de Caen distribue des coccinelles pour lutter contre les pesticides

Crédits: Pixabay / Myriams Fotos

Pour lutter contre les pesticides – nuisibles pour la santé et pour l’environnement -, la ville de Caen propose une solution écologique et naturelle : distribuer gratuitement des coccinelles aux habitants de la commune. Une idée originale et efficace…

Les coccinelles : une alternative naturelle aux pesticides

Petites bêtes à points noirs, les coccinelles présentent de nombreuses vertus et jouent un rôle majeur dans l’équilibre naturel de l’environnement. Ennemies naturelles de nombreux autres insectes, elles sont, entre autres, des participantes actives à ce qu’on appelle la lutte biologique (ou biocontrôle), une méthode souvent utilisée par les agriculteurs bios visant à utiliser un organisme vivant comme alternative aux pesticides industriels. Les larves de coccinelles sont en effet un insecticide tout à fait naturel qui, au contraire des produits chimiques, n’a aucun effet nocif sur la plante qu’elle protège ou sur la santé de ses consommateurs.

Véritables alliées de l’agriculture biologique, les coccinelles, au stade de larves, sont effectivement extrêmement efficaces contre les nuisibles du jardin, en particulier contre les pucerons, l’un des principaux ravageurs des cultures. Afin de se nourrir, les larves avaleraient en effet plus d’une centaine de pucerons par jour, tandis que les coccinelles adultes se contenteraient de quelques dizaines de ces insectes.

Une méthode efficace et écologique qui séduit de plus en plus de jardiniers amateurs et professionnels…

coccinelles arbre
Crédits: Pixabay / Oldiefan

L’initiative originale de la ville de Caen

Dans la ville de Caen, en Normandie, la municipalité a trouvé un moyen original de participer activement à la lutte biologique. En effet, chaque vendredi matin, des centaines de boîtes d’œufs de coccinelles sont distribuées gratuitement par les agents de la commune. Chaque boîte contiendrait entre 50 et 120 larves de coccinelles. Une initiatique qui s’adresse à tous et tout particulièrement aux jardiniers amateurs disposant d’un jardin envahi par les pucerons.

L’initiative remonte aux années 1980 et connaît depuis un succès fulgurant. Chaque année, des milliers de boîtes sont ainsi distribuées entre les mois d’avril et juillet.

En plus d’encourager un jardinage écologique et plus responsable, cette idée permet aussi et surtout de limiter au maximum l’utilisation de produits chimiques. Une solution écologique, mais aussi très économique, qui pourrait se développer partout en France dans les prochaines années.

Avec la connaissance des effets néfastes des pesticides sur l’écosystème et la santé, ainsi que l’apparition de lois environnementales de plus en plus strictes, l’utilisation d’alternatives naturelles ne peut en effet qu’augmenter.

Les coccinelles ne sont cependant pas les seuls insectes pouvant participer à la lutte biologique : d’autres petites bêtes très utiles telles la chrysope ou les trichogrammes sont aussi des prédateurs redoutables contre les ravageurs.

À l’heure où les questions de l’environnement et de l’écologie sont au centre des préoccupations et où les consommateurs font de plus en plus appel aux produits biologiques, la nécessité pour les agriculteurs de s’adapter semble inévitable et les initiatives comme celles de la ville de Caen ne peuvent être qu’encouragées…

Sources: PositivRL’ObsSciences et Avenir

Articles liés:

Les canards : une solution alternative aux pesticides

Pesticides : ce que la science nous révèle de leurs effets sur le corps

L’agriculture biologique utilise-t-elle des pesticides ?

La ville de Caen distribue des coccinelles pour lutter contre les pesticides
noté 4.5 - 2 vote[s]