in

La voiture écologique, mythe ou réalité ?

Depuis le scandale automobile qui a éclaté chez Volkswagen le mois dernier, les véhicules diesel sont sur la sellette. Le constructeur a officiellement reconnu avoir truqué les tests anti-pollution de ses véhicules aux États-Unis depuis 2009, dans le but de contourner la législation en vigueur. Cette affaire remet fortement en cause l’utilité des normes concernant le taux d’émission des moteurs polluants. Cela ne fait que renforcer la tendance actuelle du marché, qui se tourne vers les véhicules plus respectueux de l’environnement. 

Cette année, la voiture électrique connaît un pic de popularité, particulièrement en Europe. Certains gouvernements cherchent à inciter les automobilistes à rouler plus vert, par le biais de politiques d’incitation à l’achat d’une e-car. Cette nouvelle catégorie d’auto représente de grands avantages en matière de protection de l’environnement. Équipée de batteries rechargeables, la voiture électrique est capable de performances honorables, sur des distances comprises entre 100 et 200 km, le tout sans aucune émission polluante. Son impact sur le climat est estimé entre 27 % et 29 % en dessous de celui d’une voiture à essence.

Cependant, sa qualification de « voiture écologique » fait l’objet d’une controverse. En effet, si elle ne rejette aucun gaz toxique pendant la conduite, ses batteries consomment une grande quantité d’électricité lors de la recharge. Étant donné que 40 % de l’électricité mondiale provient de centrales au charbon, les e-cars jouent également un rôle dans l’augmentation du gaz à effet de serre. D’autant que la fabrication des batteries requiert des matériaux très toxiques, notamment le lithium. La destruction des batteries usagées est elle aussi extrêmement polluante. La solution zéro CO2 résiderait peut-être dans les véhicules fonctionnant à l’énergie solaire. Actuellement encore à l’état de prototype, cette sorte de quatre-roues innovante fera probablement bientôt son apparition sur le marché.

Le lithium entrant dans la composition des batteries / Dnn87
Le lithium entrant dans la composition des batteries / Dnn87

Pour l’heure, malgré les inconvénients qu’elle présente, la voiture électrique reste toutefois le véhicule le plus propre aujourd’hui en vente. Le passage de l’essence à l’électrique fait gage d’un grand pas en ce qui concerne le développement durable. Si vous souhaitez vous aussi participer à la préservation de la planète, pensez à vendre votre voiture d’occasion, afin de vous procurer un modèle moins polluant.

Capture d’écran 2015-10-21 à 12.57.10