La Suède veut devenir le premier pays libéré des combustibles fossiles d’ici 2050

La Suède vient d’annoncer vouloir devenir l’un des premiers pays du monde à mettre fin à sa dépendance aux combustibles fossiles d’ici 2050. Le pays scandinave va investir en...
1280px-Sund_mpazdziora

La Suède vient d’annoncer vouloir devenir l’un des premiers pays du monde à mettre fin à sa dépendance aux combustibles fossiles d’ici 2050. Le pays scandinave va investir en masse dans les énergies renouvelables.

À quelques mois de la conférence internationale sur le climat (COP21) qui se réunira à Paris, l’annonce faite par le gouvernement suédois en faveur du changement climatique montre la voie vers l’abandon progressif de l’utilisation de combustibles fossiles. Dans ce sens, le pays scandinave va injecter un montant supplémentaire de 425 millions d’euros dans son budget 2016. « La Suède va devenir l’un des premiers États-providence sans fossiles dans le monde. Quand les réglementations européennes ne vont pas assez loin, la Suède montre la voie » a déclaré le premier ministre Stefan Löfven.

Pour ne plus être dépendant aux combustibles fossiles, le pays vient d’annoncer une série de mesures ambitieuses. Parmi ces objectifs figurent la suppression des combustibles fossiles pour le chauffage d’ici 2020, ainsi que la neutralité carbone et l’amélioration de 20 % de l’efficacité énergétique d’ici 2050. La part d’énergies renouvelables dans l’approvisionnement énergétique du pays atteindra 50 % en 2020. En parallèle, toutes les centrales nucléaires vieillissantes seront fermées. Le pays va investir en masse dans l’énergie solaire, augmentant son budget de 41 millions d’euros par an entre 2017 et 2019. La capitale Stockholm sera elle totalement indépendante des combustibles fossiles en 2050 avant que le reste du pays ne suive.

La Suède est sur la bonne voie pour devenir une nation alimentée par des sources d’énergie durables et renouvelables en un demi-siècle, ce qui est un exploit remarquable. Le pays produit déjà deux tiers de son électricité à partir de sources non fossiles, principalement grâce à la production d’énergie hydroélectrique et nucléaire. Le gouvernement compte également développer une nouvelle technologie qui sera capable de stocker cette énergie « propre » et ainsi montrer la voie aux autres gouvernements.

Sources : Bloomberg Business, Gouvernement suédois, Ecologist

  • Illustration : Parc éolien en Suède / Mariusz Paździora


Dernier sondage :


Vous aimerez aussi