Le Beloukha, cet herbicide 100% naturel que ne vont pas aimer les géants Monsanto et Bayer

Les pesticides sont mauvais pour la santé, nous ne le savons que trop bien depuis des années durant lesquelles diverses alertes ont été lancées. Alors que les géants de...
(Crédit photo : Jade)

Les pesticides sont mauvais pour la santé, nous ne le savons que trop bien depuis des années durant lesquelles diverses alertes ont été lancées. Alors que les géants de l’agroalimentaire nous empoisonnent, il existe bel et bien un désherbant complètement naturel et ce dernier est élaboré en France !

Oui il existe des alternatives aux pesticides, herbicides et autres fongicides, n’en déplaise à certaines multinationales telles que Monsanto ou Bayer ! L’utilisation de ces produits est d’ailleurs directement liée à notre mode de culture intensive et puisqu’il n’est aucunement question de changer de modèle organisationnel, voici l’occasion de parler de l’arrivée timide, pourtant effective depuis quelques années, d’un pesticide 100 % naturel : le Beloukha.

Le Beloukha est fabriqué par Jade, une société basée en Gironde (33) qui est « spécialisée dans la recherche et le développement de nouvelles solutions pour la nutrition et la protection des plantes. »

La société Jade s’est associée à l’Université de Shanghai en Chine afin d’élaborer ce produit ne content aucune chimie. Ce dernier est constitué d’huile de colza, et semble très performant comme en atteste la vidéo visible en fin d’article. Le Beloukha détruit les mauvaises de manière efficace, et ce, tout en préservant la santé à la fois de l’agriculteur et des consommateurs.

De plus, cet herbicide redoutable effectue son travail en un temps record : deux à trois heures ! Côté pollution, rien à signaler que ce soit pour les humains, les sols, l’eau ou encore l’air. Alors, pourquoi s’en priver ? Le bonus réside dans le fait que le Beloukha est biodégradable en seulement deux jours, alors que ses effets perdurent pendant trois semaines maximum, ce qui lui confère une qualité supplémentaire !

À l’heure où les produits chimiques font partie intégrante de l’agriculture moderne, ceux-ci représentent une véritable question de santé publique à laquelle il faut trouver des réponses adéquates.

Sources : PositivRWikiagri



Dernier sondage :


Vous aimerez aussi